Woody Allen Profession cynique – Ava Cahen

woody allen photo

En près d’un demi-siècle, Woody Allen a fabriqué quelques cinquante films. Il est devenu une signature cinématographique incontournable dans le monde entier grâce à un point de vue critique qu’il distille au gré de ses longs-métrages. Le livre d’Ava Cahen nous le démontre.

Woody Allen Profession cynique - Ava Cahen couverture est une cinéphile invétérée (elle est aujourd’hui rédactrice en chef de Clap). Sa passion, doublée d’une expertise intarissable du cinéma « Allenien », lui confère une certaine légitimité pour analyser l’ensemble de la filmographie du réalisateur, l’influence de l’homme, de ses obsessions, ses thèmes de prédilection, ses femmes… Sa conclusion ? Woody est un « cynique » !

Vous l’avez compris, c’est avant tout l’aspect psychologique du cinéma d’Allen, qui est décortiqué dans cet ouvrage. Mais scruter la psychologie de ses films, c’est aussi prendre en compte toutes les composantes du mythe Allen dans leur multiplicité, leur contradiction, leur perversité… et constater qu’elles sont au final animées par cette cinglante constatation très cruelle  : la vie est une vaste fumisterie !
Loin de se cacher derrière son petit doigt, Allen affronte ses peurs et ses démons avec un humour impitoyable et corrosif, qui font le sel du cinéma de Woody tel que nous l’aimons.
Depuis Prends l’oseille et tire toi, son premier long en tant que réalisateur et scénariste, en 1965, jusqu’à L’Homme irrationnel, son dernier opus, chaque film est l’opportunité pour Ava Cahen de démystifier les personnages, les messages, les parti-pris du réalisateur, dans ce qu’on pourrait qualifier d’une analyse subtile des névroses d’Allen ! Et c’est également le portrait en filigrane, d’un monde en mouvement, en profonde mutation qui, plus qu’un décor, est souvent un personnage indissociable du cinéma Allienien.

Entre Ava Cahen et Woody Allen, le courant passe plutôt bien. Pourtant, les tentatives de rencontres ont toujours été infructueuses pour Ava, qui « châtie » ici le grand Allen avec toute son admiration !
Un livre qui peut se révéler indigeste pour ceux qui ne sont pas addict au cinéaste « culte ».

Hugues DEMEUSY

Woody Allen Profession cynique
Ava Cahen
Editeur : l’Archipel
272 pages – 18,95 euros
Parution : 4 novembre 2015

Envie de partager :