Indie Folk

Villagers – Darling Arithmetic

Troisième volet du parcours de Conor O’Brien, le Darling Arithmetic de Villagers confirme avec aisance le talent du jeune songwriter irlandais. Intimiste, épanoui et discrètement intense, un vrai disque sur l’accomplissement de soi, introspectif et radieux.

Sufjan Stevens – Carrie & Lowell

Intime et magnifique, le retour à l’acoustique de Sufjan Stevens ravit au-delà de nos espérances. Carrie & Lowell, plus qu’un tombeau à sa mère disparue, exorcise la douleur, salue la vie, enchante la mélancolie. Grand disque d’un très grand artiste.

Musée Mécanique – From Shores Of Sleep

Deuxième album des délicieux Musée Mécanique, From Shores Of Sleep ne renouvelle pas l’art folk pop minutieux des discrets américains. Mais leur balade maritime prolonge de façon cinématique le charme de leur musique. Rêve, douceur et embruns poétiques.

Luluc – Passerby

Éblouissement immédiat que ce Passerby d’une beauté rare. Découvert grâce à  ce deuxième album radieux, le duo folk Luluc fait scintiller la grâce de ses ballades d’une poésie intemporelle et s’impose comme un des petits miracles de l’année. Coup de foudre.

Grizzly Bear – Shields

Il est des groupes dont la musique séduit très vite, procurant des effets immédiats et ceux dont l’influence est plus tortueuse pour s’avérer pas moins […]