Breton – War Room Stories

breton_war-room-storiesLe collectif anglais Breton (en référence à  André Breton tête pensante du Surréalisme) revient faire parler la poudre avec leur nouvel et très attendu »War Room Stories« . Si le cap du deuxième album est pour beaucoup le moment de vérité, Breton le passe avec brio.

Alors que beaucoup se seraient contentés de reproduire une formule qui marche, les anglais ont poussé plus loin leur univers singulier, qui doit autant à  la vidéo qu’au graphisme, les membres étant des touches à  tout pluridisciplinaires qui gèrent leur création de A à  Z, de la pochette de disque en passant par les vidéos, le merchandising »Pour en revenir à « War Room Stories » Breton aborde la musique sous un nouvel angle sans pour autant oublier ce qui a fait leur renommée, où les styles explosent les uns aux cotés des autres, du,  hip hop en passant par la pop le tout fortement arrangée à  la sauce électronique.

Si les fans de la première heure ne s’y retrouveront pas forcément, le quintet ayant mis de côté les compositions bordéliques qui faisaient tout leur charme au profit d’une musique plus formatée, excepté l’excellent et bouillonnant »Got Weel Soon«  »War Room Stories » fait preuve d’une certaine excentricité retenue que l’on apprend à  découvrir au fil des écoutes, où les violons et les pianos ont fait leur apparition pour offrir un visage plus pop (lorgnant du coté de Foals, Delphic et Everything Everything) et plus grand public que par le passé, ce qui en soit n’est pas un gage de médiocrité mais une volonté affichée de composer des mélodies plus directes et moins complexes dans leurs structures.

On parie que cet opus atteindra son objectif :,  celui de finir dans les albums les plus plébiscités en 2014.

Roland Torres

Breton – War Room Stories
Label : Cut Tooth / Believe recordings
Sortie : 3 février 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *