Les meilleures séries de 2020 : le Top 10 BENZINE

Voici le bilan d’une année “séries” riche et variée, avec dans notre sélection finale : Better Call Saul, Our boys, Le jeu de la dame, Le bureau des légendes, Tales from the Loop, The outsider, The Crown, No man’s land, Dark et Tiger King.

top séries 2020

Pour beaucoup, l’année 2020 aura été une année record en terme de consommation de séries télévisées. Cette année, on aura vu de tout et dans des genres encore très variés. Des nouveautés surprenantes (I Know This Much Is True), des suites et fin fabuleuses (Better Call Saul, Le bureau des légendes), des séries au succès aussi surprenant qu’inattendu (Le jeu de la dame), des séries audacieuses (I May Destroy You) et même des séries documentaires aussi barrées (Tiger King) que haletantes (The Last Dance) ou bouleversantes (Preuves d’innocence).
Bref, 2020 a été une année sérielle particulièrement riche et intense, venant contrebalancer une année de cinéma plutôt pauvre pour cause de Covid-19. On espère en tout cas retrouver un meilleur équilibre pour 2021.

Les 10 coups de coeur de la rédaction :

Better Call Saul – Saison 5 [Netflix]

Better Call Saul saison 5
© Netflix

La cinquième – et avant-dernière – saison de Better Call Saul, le prequel de Breaking Bad, voit, comme on pouvait l’anticiper déjà lors de la précédente saison, la série se rapprocher de plus en plus de sa… destination, c’est-à-dire sa « série-mère ». Et s’il est probable que Breaking Bad restera dans l’esprit de la plupart des fans LA grande réussite du duo Gould et Gilligan, il est bien difficile, au vu de cette cinquième saison, d’affirmer que Better Call Saul lui est inférieure !

Our boys (mini-série) [Netflix]

our boys
© HBO

Inspirée des tragiques événements (le meurtre de trois adolescents israéliens puis, en représailles, celui d’un adolescent palestinien) qui menèrent à la guerre de Gaza de l’été 2014, Our boys retrace avec une précision quasi documentaire l’engrenage infernal qui aura conduit à une telle situation. Sans concession ni manichéisme ni parti pris (mais d’une humanité bouleversante), la série de Joseph Cedar, Hagai Levi et Tawfik et Abu-Wael, qui a fait scandale en Israël, sonde les vérités douloureuses du conflit israélo-palestinien qui n’en finira décidément jamais.

Le jeu de la dame (mini-série) [Netflix]

Le jeu de la dame  (mini-série) [OCS]
© Phil Bray / Netflix
La rédaction de Benzine n’a pas échappé au phénomène général autour de cette série a priori peu excitante sur les échecs. Car au delà du thème principal, c’est surtout le destin hors du commun d’une surdouée des tournois dominés par les hommes, d’une addict au jeu comme aux psychotropes dans une époque où tout ce qu’elle incarne est hors normes. Ajouté à cela, une montée en suspense et en puissance de cette héroïne au fil de ces sept épisodes : on s’incline. Échec et mat.

Le bureau des légendes – Saison 5 [Canal+]

bureau des légendes saison 5
© TOP THE OLIGARCHS PRODUCTIONS / CANAL+

Voilà, ça devait arriver, mais ça fait mal quand on pense aux hauteurs où était arrivée la meilleure de l’histoire de la télévision française : Eric Rochant a quitté le bateau, à la fin de l’épisode 8, en nous le transformant, avec élégance, en un très bel adieu : l’intrigue de la saison, qui, un peu longue à démarrer, était devenue parfaite, une fois de plus, était bouclée, et le discours récapitulatif de la môme Giraudeau était parfait, lui aussi. Un beau final pour Le Bureau des Légendes… qui se poursuit pourtant…

Tales from the Loop (mini-série) [Amazon Prime]

 Tales From The Loop - Saison 1
© Jan Thijs

Un festival d’émotions pour cette merveilleuse mini-série SF et métaphysique. Dommage que ces « contes » bouleversants n’aient pas encore eu le succès qu’ils méritent, car c’est au niveau des Leftovers et consorts qu’Ils se hissent, portés par la partition magnifique de Philip Glass et des scènes dont on se remet encore à peine. Le coup de cœur singulier de l’année.

The outsider (mini-série) [HBO/OCS]

The Outsider saison1
© HBO

HBO qui décide d’adapter Stephen King, ça devait bien arriver un jour. Et pas question, pour le coup, de faire les choses à moitié. Richard Price, co-créateur et scénariste de The night of (et de plusieurs épisodes de The Wire), s’est emparé du livre de King pour en faire un objet télévisuel rêche et d’une noirceur totale. Emmenée par un casting remarquable (Ben Mendelsohn et Cynthia Erivo en tête), The outsider est une interminable descente aux enfers teintée de fantastique, mais révélant in fine la complexité et la barbarie avant tout humaine.

The Crown – Saison 4 [Netflix]

The Crown - Saison 4
© FR_tmdb

Cette quatrième saison est marquée par l’entrée en scène de deux personnages très attendus que sont Margaret Thatcher et Diana Spencer. Cette dernière, incarnée par une Emma Corrin éblouissante, va apporter la touche d’humanité, de modernité et de fraicheur qui manquait à une famille Windsor sans affect et sans amour. Un personnage romanesque qui va être à l’origine les moments les plus mélodramatiques et les plus touchants de cette série qui n’en finit pas de nous émouvoir.

No man’s land – saison 1 [Arte]

No man’s land sur arte
© Arte / Sife Elamine

L’une des très bonnes surprises l’année 2020 sur arte c’est No man’s land. Félix Moati et Mélanie Thierry sont au casting de cette formidable série en 8 épisodes qui raconte le combat des YPG (unités de protection du peuple) face aux barbares de Daesh en Syrie. Une production bénéficiant de moyens conséquents pour mettre en scène un scénario diablement bien ficelé qui présente la guerre contre Daesh comme on l’a rarement vue dans une série.

Dark – Saison 3 [Netflix]

Dark Saison 3
© FR_tmdb

Dark a été une vraie expérience. Nous y sommes entrés en croyant nous lancer dans l’une de ces banales séries de SF dont Netflix abreuve son public avide de rêves dépaysants, de concepts perchés et de coups de théâtre forcés. Et puis nous nous sommes retrouvés peu à peu captivés, puis prisonniers de ces arbres généalogiques tordus et terriblement improbables, fascinés par ces familles dysfonctionnelles où le malaise et le désespoir prenaient source dans des époques différentes. Avec cette Saison 3, Dark a gagné ses galons de « grande série », et elle l’a fait en sortant de l’obscurité. En accueillant la lumière.

Tiger King – (mini-série) [Netflix]

tiger king
© Netflix

À la manière de la passionnante série Making a Murderer diffusée en 2015 et 2018, Tiger King (Au royaume des fauves en français) nous plonge dans un coin paumé des États-Unis, dans l’état d’Oklahoma, dans un immense zoo renfermant toutes sortes de félins d’une valeur inestimable. Avec une histoire et des personnages dignes d’un film des frères Coen ou de Tarantino, Tiger King est la série documentaire la plus barrée et rocambolesque vue sur Netflix au cours de l’année écoulée.

Les tops des rédacteurs :

Eric Debarnot

1. Dark – Saison 3
2. Better Call Saul – Saison 5
3. Le jeu de la dame (mini-série)
4. Homecoming – Saison 2
5. Kingdom – Saison 2
6. Bosch – Saison 6
7. Le Bureau des Légendes – Saison 5
8. Coup pour Coup (mini-série)
9. I Know This Much Is True (mini-série)
10. Tales from the Loop (mini-série)

Benoit Richard

1. Our boys (mini-série)
2. Better Call Saul – saison 5
3. Perry Mason – saison 1
4. Tiger King – (mini-série)
5. The Last Dance (mini-série)
6. The Crown – Saison 4
7. Le bureau des légendes – saison 5
8. Kalifat (mini-série)
9. Hollywood (mini-série)
10. No man’s land – saison 1

Michael Pigé

1. Our boys (mini-série)
2. Normal people (mini-série)
3. Brooklyn Nine-Nine – Saison 7
4. Brassic – Saison 2
5. Le jeu de la dame (mini-série)
6. The outsider (mini-série)
7. Antidisturbios (mini-série)
8. Sex education – Saison 2
9. Devs (mini-série)
10. Tales from the loop (mini-série)

Jean-François Lahorgue

1. Tales from the Loop (mini-série)
2. I May Destroy You – saison 1
3. The Crown – saison 4
4. The Boys – saison 2
5. Le Jeu de la dame  (mini-série)
6. Le bureau des légendes – saison 5
7. Unorthodox (mini-série)
8. No man’s land – saison 1
9. The Outsider (mini-série)
10. La Flamme – saison 1