Les Meilleurs films 2008

2008.jpgLes rédacteurs cinéphiles de benzine sont fiers de vous présenter leurs films préférés de l’année 2008
Pas de classement cette année mais malgré tout deux films qui se détachent.

 

 

 

Valse avec Bachir

waltz_with_bashir_6a816.jpg

Ari Folman, en plus d’être un documentariste d’exception (logiquement, puisque son sujet est lui-même), est un filmeur incomparable, un metteur en scène de l’absolu. Absolu dans la necessité du savoir, absolu dans la puissance provoquée, absolu dans la coloration châtoyante des décors, absolu dans son voyage, dans son envie d’aller jusqu’au bout, quitte à  souffrir, à  rouvrir des plaies qui ne peuvent plus être soignées, quitte à  enfin se remémorer indignement le cri des victimes ; c’est la fin du film. Et c’est là  qu’enfin, nous parviennent les images d’archives. Les cris des autres ont aussi droit à  la vérité. J.B. Doulcet

Gomorra

gomorra.jpg

Bien loin des films qui sanctifièrent la Mafia et ses codes d’honneur dans une mythologie souvent trompeuse et folklorique, Gomorra propose une immersion de plus de deux heures en apnée au sein de ce que les autochtones surnomment le Système. Dont on ne comprend pas tous les rouages, les fonctions des différents acteurs. La complexité de la narration n’est pas un obstacle dans la mesure où elle exprime celle de cet écheveau de relations et de trafics en tous genres. Ici pas vraiment de grands chefs ni de parrains à  la Corleone, juste les maillons plus ou moins importants d’une chaîne qui les relie pour mieux les entraver. C.’est une Italie cauchemardesque et hallucinée que donne à  voir Matteo Garrone : dans une géographie de lieux plus glauques les uns que les autres, où émerge le quartier de La Vele, deux grands bâtiments en forme de voile desservis par un réseau de couloirs et de passerelles où le soleil ne pénètre jamais, le cinéaste donne vie et corps à  un film monstrueux et rugissant, désespéré et fascinant duquel il est difficile de ressortir indemnes. P. Braganti

Les tops 10 des rédacteurs :

Jean-Baptise Doulcet
01. JE VEUX VOIR
02. LUST, CAUTION
03. JULIA (Erick Zonca)
04. LEONERA
05. TWO LOVERS
06. LE PREMIER VENU
07. THERE WILL BE BLOOD
08. VALSE AVEC BASHIR
09. PHENOMENES
10. BE HAPPY

Patrick Braganti
01. Gomorra
02. Valse avec Bachir
03. Rome plutôt que vous
04. Un conte de Noël
05. Le Silence de Lorna
06. La vie moderne
07. Entre les murs
08. Home
09. L’un contre l’autre
10. Les sept jours

Jean-François Lahorgue :
01.Valse avec Bachir
02. Eldorado
03. Wall E
04. Gomorra
05. Dernier maquis
06. Juno
07. Mesrine : l’instinct de mort
08. le bon, la brute et le cinglé
09. La personne aux deux personnes
10. l’échange

Benoit Richard
01 There Will Be Blood
02. Gomorra
03. The Dark Knight, Le Chevalier Noir
04. Mesrine : l’instinct de mort + L’ennemi public numéro 1
05. Julia
06. L’échange
07. Les citronniers
08. Juno
09. Séraphine
10. It’s a free world

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *