Au nom de la bombe, de A. Drandov et F. Alarcon

labombe_home..jpgAvec »Au nom de la bombe » les auteurs Albert Drandov et Franckie Alarcon reviennent sur un des moments les moins glorieux de l’histoire de notre pays, à  savoir les essais atomiques réalisés entre 1960 et 1996, d’abord en Algérie, puis en Polynésie française. On estime à  150 000 le nombre de personnes qui ont participé de près ou de loin à  l’aventure atomique.

De manière très documentée et avec une présentation très didactique, les deux auteurs racontent à  travers des témoignages passionnants ce que furent ces essais et les conséquences qu’ils ont pu avoir sur les populations locales et la manière dont ils ont été gérés d’un point de vue politique.

On y voit notamment comme le problème fut traité à  la légère et comment les militaires impliquées ont en toute ignorance pu être contaminé par les radiations nucléaires. parfois émouvant, souvent captivant et toujours instructif, ce livre a le mérite de mettre en lumières certains événements tus par les autorités politiques et qui commencent seulement bien des années près à  faire parler d’eux à  travers notamment des films. Sur le même sujet, on ne pourra que conseiller de voir le téléfilm »Vive la bombe » de Jean-Pierre Sinapi sorti en 2006 et déjà  plusieurs fois diffusé sur Arte.

3_5.gif

Benoit Richard

Au nom de la bombe
Scénario : A. Drandov
Dessin : F. Alarcon
Editeur : Delcourt
80 pages couleurs – 16.50€¬
parution : janvier 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *