“Dunce” : le rire qui venait du froid

L’humour est-il universel ? De quoi rient les Norvégiens ? Ces deux angoissantes questions trouvent leurs réponses dans cet extraordinaire Dunce (cancre en norvégien).

Dunce - Jens K
© 2021 – 404 Comics

Jens K Styve est la star nordique du comic-strip. 404 Éditions nous propose un magnifique album qui regroupe 270 histoires courtes. Styve revendique la filiation avec le Calvin et Hobbes de Bill Watterson. La construction est similaire : une famille, quelques personnages secondaires attachants, un environnement vite familier et des situations récurrentes : le travail et « l’app », la maison et la panne d’électricité, les rapports pères fils, la nuit polaire…

Dunce - Jens KPour partie autobiographique, le contexte est différent. Oubliez l’enfance et la petite ville des USA. Calvin a grandi et se nomme désormais Jens. Il est père divorcé de Gustav et maître de Brego, un chien raisonneur et bougon. Le ton général est très proche, associant humour décalé, autodérision et répétition des situations.

Jens est un père défaillant et dérouté par la précocité de son fils. Il dirige une petite agence Web avec son pote Børge, une morue. Pour qui connait le monde de l’informatique, les scènes dans l’espace de coworking sont hilarantes. Jens et son associé appartiennent à la « start-up nation » chère à notre président. Ils travaillent sur une mystérieuse « app de calendrier en bois ». Quelques pages me sont demeurées obscures, probablement une difficulté de traduction. Les couleurs sont douces et les décors minimalistes. Le trait acéré est, au début, déroutant, mais très vite l’œil se familiarise et le lecteur se prend à aimer ces personnages. Vivement la suite !

Stéphane de Boysson

Dunce, tome 1 : En roue libre
Scénario et dessin : Jens K
Éditeur : 404 comics
176 pages – 19,99 €
Parution : 1er avril 2021

Dunce, tome 1 : En roue libre – Extrait :

Dunce - Jens K
© 2021 – 404 Comics