INITIALES S.G : Mauvaises nouvelles des étoiles : La tête dans les étoiles

Pour les 30 ans de la mort du grand Serge Gainsbourg, ses 16 albums studios chroniqués par lui-même ou presque. Cette semaine Mauvaises nouvelles des étoiles. Un album enregistré en septembre 1981 aux studios Island à Compass Point, aux Bahamas avec Sly Dunbar et Robbie Shakespeare.

Depuis que Jane est partie avec les gosses, J’décuve plus.
Elle me plante là, le cul par terre.

La critique s’est foutu de mon Reggae sur Aux armes… , a assassiné mon pétomane Evguéni Sokolov. Les paras voulaient m’casser la gueule pour m’expliquer l’identité nationale.
Et tout ça, tandis que j’remontais péniblement la pente du succès. Salauds !

J’cours les boîtes de nuit. J’claque mon blé en gonzesses, en champagne et autres conneries addictives qui coûtent cher.
J’me suis fait bouffer par ma créature. Gainsbarre m’a tout pris. Il me laisse que les dettes.
J’vois plus vraiment clair en ce moment. Les volutes gitanes, les vapeurs alcooliques et les larmes amères me brouillent la vue.
Je rôde, je vadrouille de clubs en clubs. Je recherche celle qui voudra bien écouter mon histoire, la comprendre… et l’effacer.

Je crois que je l’ai trouvé mon “héroïne”. Avachie sur les banquettes usées de l’Élysée Montmartre.
On ne pouvait que se trouver tous les deux, se comprendre.
On tombe ensemble. On se jette ensemble d’une falaise, en essayant de se sauver l’un l’autre.
Caroline elle s’appelle ; et Bambou dans les milieux interlopes de la capitale.
Bambou, ma p’tite Chinoise, mon opiacée. Ma quête, ma recherche du dragon s’arrête avec elle. Je l’ai attrapé ce dragon aux yeux rouges, ce dragon un peu flou avec des trous plein les bras.

J’lai attrapé et emmené avec moi à Nassau.
Loin, très loin de tout ça. Redonner des couleurs à ce dragon. Essayer de colorer sa “blanche” et re-blanchir le rouge de ses yeux… On va essayer.

Mauvaises nouvelles des étoiles : C’est le nom de mon dernier album. C’est le nom d’un tableau de Klee.
J’le trouve joli ce titre. Il n’annonce rien qui vaille.
Gainsbarre a définitivement pris la barre de ce radeau de la méduse musical. J’attend de l’aide dans cet album, je tends la main. Mais personne ne me voit. et on me laisse dériver.

Les obsessions de Gainsbarre me dévorent.
Du cul, d’la merde…et la mort. Toujours.
Mon Reggae est triste dorénavant. Beau mais triste.
C’est l’album d’adieu de Gainsbourg.
Gainsbourg jeté aux ordures dans un grand rire parfumé au tabac brun par un mec aux ch’veux gris, chemise en jean, lunettes noires vissées sur son gros pif et lui ressemblant comme deux gouttes de whisky…ADIEU.

“…et qu’ouvrant mon télégramme
et lisant ce télégramme
à la fin du télégramme
tu te mettes à pleurer”

…..ADIEU Jane !

Renaud ZBN

Tracklist :
1.Overseas Telegram
2.Ecce Homo
3.Mickey maousse
4.Juif et dieu
5.Shush shush Charlotte
6.Toi mourir
7.La Nostalgie camarade
8.Bana basadi balalo
9.Evguénie Sokolov
10.Negusa Nagast
11.Strike
12.Bad News from the Stars

One thought on “INITIALES S.G : Mauvaises nouvelles des étoiles : La tête dans les étoiles

  1. Un grand bravo pour ce passage en revue de la discographie de Gainsbourg, j’ai adoré te lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.