Pascal Comelade – Mètode de Rocanrol

pascal_comelade.jpgRien n’a vraiment changé au pays de Pascal Comelade. D.’ailleurs, il le dit lui même « …je fais à  chaque fois le même album ». Alors du coup, difficile de dire précisément de quand date son dernier album et encore plus de dire combien d’albums a sorti Pascal Comelade depuis le début de sa carrière (…des milliers sans doute !) tant ce dernier a éparpillé un peu partout ses musiques, aussi bien sur d’obscures labels espagnols que sur des big majors. Le dernier album studio dont on souvient bien s’appelait « Psicotic music’hall » et il est sorti en 2002.

Alors même si Comelade fait et ne sait faire que du Comelade, quelque part on ne pourra que s’en réjouir tant ce musicien catalan n’a jamais varié d’un iota quant à  sa ses convictions et sa façon d’envisager la musique. Et même si la compilation »Monofonicorama 2005-1992″ sorti cette année a pu ouvrir les yeux et les oreilles à  certains et ainsi permettre de faire découvrir ce musicien de bazar bizarre à  un plus grand nombre, on ne se fait pas trop d’illusion quand à  la portée toujours courte des albums de Comelade sur les ondes de nos radios.

Mais peu importe, l’artiste poursuit son oeuvre et la »Mètode de Rocanrol » avec sa belle pochette à  femme nue sous un masque de Mickey signée Léo Krims, nous permet de poursuivre le voyage entamé depuis longtemps au pays des instruments jouets où il est toujours question de rock, de rumba, de valse, de musique yiddish, de tango, de classique contemporain et de plein d’autres genres musicaux que se réapproprie et adapte un auteur désireux de goûter à  tout, de toucher à  tout.

Accompagné du batteur Didier Banon (du mythique groupe punk OTH) du tromboniste Enzo Tozoni et du fidèle Pep Pascual, Pascal Comelade continue son chemin avec un album, drôle, triste, fantaisiste, tout plein de folie et de douceur. Un album qui renvoie à  l’enfance à  la fête, aux vieux films, à  tout un tas de sensations que l’on a pas fini d’éprouver… tant que Pascal Comelade fera de la musique.

Benoît Richard

4.gif

Because music

Tracklist :
01 – Stranger in Paradigm
02 – l’u
03 – Elvis Loved Dogs
04 – La Vedette d’El Molino
05 – Jopo de Pojo Not Dead
06 – Mossen Xemeneia a l’Heliogà bal
07 – The Indian Of The Group
08 – Il Luna-Park Galactico
09 – Catalana de Jazzz
10 – The Hallucinogenic Espontex Sinfonia
11 – Smog on The Vermut
12 – Noia de Porcellana
13 – Le Barman de Satan
14 – Com un Rossinyol Amb Mal de Queixal

sortie : 5 novembre 2007

Plus+
www.myspace.com/comelade
toutes les vidéos de Comelade sur dailymotion

www.comelade.com
la chronique de »Monofonicorama Best-off (?) 2005-1992″

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *