5+5 = Les disques préférés de Kid Loco

A l’occasion de la sortie de The Rare Birds, Jean-Yves Prieur alias Kid Loco nous fait part de ses coups de cœur du moment et de ses albums fétiches de toujours.

kid loco
© Camille Verrier

Jean-Yves Prieur et la musique c’est une histoire qui ne date pas d’hier et qui a démarré bien avant la vague French Touch des années 90. Car, avant de faire partir du gratin de la musique électronique Made In France sous le nom de Kid Loco aux côtés de Air, Daft Punk, Etienne De Crécy, Dj Cam, Dimitri From Paris, Cassius, Jean-Yves Prieur avait créée en 1982 le label culte Bondage Records (qui donna ses plus belles lettre de noblesse au punk et au rock alternatif des années 80 avec des noms comme Bérurier Noir, Les Satellites, Ludwig von 88, Les Washington Dead Cats…).
Comme beaucoup de passionnés de musique qui ont fait l’acquisition d’une sampler à la fin des années 80, Jean-Yves Prieur, sous l’influence des nouveaux groupe émergents de l’époque (Massive Attack, Portishead, DJ Shadow…), se lance dans la composition d’abord dnas le hip hop et ensuite ans le trip-hop avec un 1er album en 1996, Blues Project. Suivra A Grand Love Story, en 1997 un album qui lui ouvrira les voies de la reconnaissance.
22 ans pas tard, le Kid de Paname est toujours là et compose une musique électronique downtempo nourrie de sonorités jazz avec ici et là des ambiances cinématographiques très marquées.
Un disque très agréable où l’on retrouve notamment les voix de Tim Keegan de Departure Lounge et Olga Kouklaki.

Kid Loco à fait égalment paraître le 28 juin 2019 la très belle compilation mixée, Chill Out Sessions, Vol.1

5 disques du moment :

Jean-Emmanuel Deluxe & Friends « Rouen Dreams »
Album concept (Hollywood imaginé par un Rouennais !!!) complètement bizarre. C’est fait de bric et de broc, on a l’impression que tout va se casser la gueule et puis cela tourne au baroque. Excellent !

Black midi « Schlagenheim »
Je suis tombé, il y a quelques temps, sur un live pour une radio (Scandinave ?) du groupe Black midi. Incroyable. Ils ont à peine 20 ans et maîtrisent parfaitement leur bateau. Le batteur est un vrai cataclysme.

Sleaford Mods « Eton Alive »
Tous les albums de Sleaford Mods sont indispensables. Donc, cela sera « Eton Alive » avant le prochain. J’adore ce minimalisme, l’accent, l’humour et le flow anglais.

Henryk Gorecki (feat. Beth Gibbons) « Symphony Of Sorrowful Songs »
Il semblerait que cela soit l’oeuvre contemporaine classique la plus représentée… Quoiqu’il en soit, Beth Gibbons est incroyable et la musique impressionnante. Une des plus belles parties de violoncelle qu’il m’ait été donné d’écouter.

Fat White Family « Serf’s up ! »
Incroyable fourre-tout 80’s (mais dans le bon sens du terme) fait en 2019. Le featuring de Baxter Dury sur « Tastes Good with thé Money » est top cals.

5 disques pour toujours :

The Clash « Give ’em enough rope »
Le disque parfait pour tous les appentis guitaristes.

The Rolling Stones « Their Satanic Majesties »
J’écoute cet album à chaque fois que je dois produire l’album d’autres artistes.

Beastie Boys « Paul’s Boutique »
La boutique de Paul, c’est la caverne d’Ali Baba du sampling.

Primal Scream « Screamadelica »
We wanna be free! We wanna get loaded!

Portishead « Third »
Déjà le premier album avait été un choc mais là c’est w… t.. f…!!!

septembre 2019

Kid Loco – The Rare Birds
Wagram Music – 20 septembre 2019

Posted Under

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des