Les sorties d’albums pop, rock, electro, rap, jazz du 18 octobre 2019

Au menu : Alain Souchon, Vincent Delerm, Corridor, Battles, Mark Lanegan Band, Patrick Watson, Isan, Oiseaux-Tempête, Poupard, Floating Points, Acid Arab, Lucas Santtana, Nils Frahm, Sufjan Stevens…

Alain Souchon – Âme fifties

A l’affiche :

Énorme travail défrichage cette semaine avec un nombre incalculable de sorties intéressantes dans tous les genres. Mais commençons par le vétéran de cette élection, j’ai nommé Alain Souchon. Avec sa pochette en noir et blanc façon vieux bluesman ou rocker à la peau burinée tendance Calvin Russel ou Keith Richards, La Souche nous revient en pleine forme avec Âme fifties, onze ans après Ecoutez d’où ma peine vient. Un court album (32 minutes) qui a tout d’un bon cru, dominé par des ambiances Country Folk Western ou Ragtime très belles et des mélodies suaves.
Héritier de Souchon, Vincent Delerm propose lui un album associé à un court un film. On y retrouve Keren Ann, Peter von Poehl, Rufus Wainwright ou encore Voyou…. Comme souvent, c’est touchant, pour ne pas dire émouvant.
Autre tête d’affiche de la semaine, mais dans un registre radicalement différent, le duo Battles revient dans un style toujours aussi unique, pour danser en essayant de ne pas se démettre une épaule ou la hanche ! Pour danser encore et toujours, mais cette fois sur des rythmes orientaux et électroniques, il y a le nouveau Acid Arab qui se révèle encore une fois très réussi dans son genre.
Retour au rock rugueux et crasseux avec le Mark Lanegan Band qui dévoile ici des influences cold wave. Etonnant contraste.
Un peu d’influences 80’s (new wave, kraut, post-punk…) avec les Canadiens de Corridor qui signet un 3e album entraînant et réussi comme pouvaient l’être les précédents.
Des guitares encore dans le nouveau Oiseaux-Tempête, lent, sombre et sinueux, pour un groupe toujours aussi original.
De la douceur cette fois avec Patrick Watson et son langoureux et charnel Wave. A écouter à deux, bien serrés sous une couette. Douceur aussi avec Isan. Les vétérans allemands du genre electronica reviennent chez Morr Music avec une production délicate et propice à la rêverie.
Chez Petrol Chips, signalons l’album du duo synthpop lo-fi Poupard avec Nous Avons Joué Tous les Deux comme une version un peu crue et « mise à jour » du fameux duo Lio / Jacno des années 80.

 

En bref :

On écoutera du jazz Soul avec Tawiah (Starts Again), du Jazz électro avec Blue Lab Beats, du rock bien nerveux avec Lysistrata et Ali Barter, de l’electro-pop romantique et mélancolique avec Yeah But No, (Demons), les rythmes brésiliens suaves de Lucas Santtana, la techno house légère de Tourist, le rock tendance indus et expérimental de Suzy Le Void, alias Miët, les musiques électroniques poétiques du talentueux Sam Sheperd qui officie sous le nom de Floating Points (chez Ninja Tune), Take Offense et son Keep an Eye Out qui nous ramène au Speed Metal des années 80, l’indie-rock lo-fi charmant de Béret (Jesus White),
A découvrir encore, le post-punk toujours aussi carré de Frustration sur Born Bad Records, le 2e album très beau de chanteuse multi-instrumentiste d’origine camerounaise Vagabon, la pop chillwave aux sonorités 80’s délicieuse de la Japonaise Noah (Thirty), le rap jazzy groovy de Homeboy Sandman (Dusty), l’hommage de la productrice Maud Geffrey à Philip Glass, les rythmés afro-cubains impeccables des Belges de Compro Oro, le son soul funk groove de Hannah Williams & The Affirmations, la sucrerie pop groove de Kraak & Smaak (Pleasure Centre).
Pour les fans de musiques disco et Blaxploitation, on recommandera l’écoute du Disco Soccer de Sidiku Buari, un réédition de 1979 par le label BBE Music. A noter enfin la sortie de All Encore, album tout acoustique de Nils Frahm qui rassemble les EPs Encore 1, Encore 2 et Encore 3.

 

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk…

Alain Souchon – Âme fifties
Vincent Delerm – Panorama
Jessica Bachke – Raw Lava Skin
Lion Says – Other Side Effects
Patrick Watson – Wave
Vagabon – Vagabon
Common Holly – When I Say to You Black Lightning
Poupard – Nous avons joué tous les deux
Noah – Thirty
Broen – Do You See The Falling Leaves?
Bert Jansch – Avocet (40th Anniversary Edition)
Kraak & Smaak – Pleasure Centre
Jim James – The Order Of Nature
Yeah But No – Demons

Indie-Rock, Punk, Garage, Shoegaze, krautrock, Post-rock, Stoner…

Corridor – Junior
Battles – Juice B Crypts
Mark Lanegan Band – Somebody’s Knocking
Lysistrata – Breathe In/Out
Béret – Jesus White
Frustration – So Cold Streams
Take Offense – Keep an Eye Out
Full Body – Always There
Foals – Everything Not Saved Will Be Lost (Part 2)
Oiseaux-Tempête – From Somewhere Invisible
Von Pariahs – Radiodurans

Ambient, Expérimental, Modern classical…

Nils Frahm – All Encores
Sufjan Stevens – The Decalogue
Miët – Stumbling, Climbing, Nesting
Toh Imago – Nord Noir
Mark Korven – The Lighthouse OST
Per Störby – Jutbring The Thief Bunny Society
Dr Geo – Matériel Electronique
Ghostly International v.a. – Thousands of Eyes in the Dark 
Maud Geffray w/ Lavinia Meijer – Still Life (A Tribute To Philip Glass) 
Maps and Diagrams – Ottava
Omma – 1905
PCM – Attraverso
Holeg Spies Axis Mundi
Kryshe – Continuum
Susumu Yokota – Cloud Hidden

Electro, House, Electronica, Techno…

Tourist – Wild
Isan – Lamenting Machine
Floating Points – Crush
Jacques Greene – Dawn Chorus
Halloween: Original Motion Picture Soundtrack

Rap, Hip hop, Beats, Abstract, R’n’b…

Homeboy Sandman – Dusty

Jazz, World, Funk, Groove, Disco, Nu soul, Blues…

Acid Arab – Jdid
Flavia Coelho – DNA
Roberto Fonseca – Yesun
Blue Lab Beats – Voyage
Compro Oro – Suburban Exotica
Sidiku Buari – Disco Soccer
Hannah Williams & The Affirmations – 50 Foot Woman
Tawiah – Starts Again
YĪN YĪN – The Rabbit That Hunts Tigers
Lucas Santtana – O Céu é Velho Há Muito Tempo

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des