[Interview] Hermetic Delight et le Questionnaire de Proust façon BENZINE

Le premier album de Hermetic Delight, à la fois jeune groupe et vétérans de la scène Indie Rock de Strasbourg, a beaucoup fait parler de lui à sa sortie. Il était grand temps de soumettre ce nouvel espoir de la scène française à la question !

Hermetic Delight
© Philippe Mazzoni

Quel est le principal trait qui caractérise Hermetic Delight ?

Hermetic Delight : La résilience, le groupe existe depuis 10 ans… on est crisis proof !

Quelle est la qualité que vous désirez vraiment avoir chez Hermetic Delight ?

HD : L’insouciance, celle qui caractérise l’enfance. Quand les responsabilités s’amoncellent c’est important de garder à l’esprit ce qui est vraiment essentiel, de se laisser aller et dégager du temps pour soi. On a besoin de flâner pour pouvoir rêver et créer.

Quelle est la qualité que vous aimez retrouver chez les artistes et les groupes que vous écoutez ?

HD : On aime sentir qu’un artiste est complet, que derrière l’œuvre ne se cache pas uniquement une théorie ou un personnage. Comme David Bowie par exemple, il avait à la fois cette force créative et la simplicité humaine. C’est une sorte de sincérité qui rayonne, de l’art total.

Hermetic Delight
© Philippe Mazzoni

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans le fonctionnement du groupe ?

HD : On a une passion commune pour l’aspect artistique, de prime abord on adoptera toujours ce qui nous touche.

Quel est le principal défaut de Hermetic Delight ?

HD : Comme on est consciencieux, voire méthodiques, on écoute moins notre instinct.

Qu’est-ce que vous faites en dehors de la musique ?

HD : Plein de choses. Par exemple, deux d’entre nous font partie des fondateurs de notre label, October Tone Records. Mais même ici, la musique n’est pas loin.

Quel est votre plus grand rêve pour Hermetic Delight ?

HD : Que notre musique nous offre la liberté totale de voyager, de faire des rencontres, de collaborer avec d’autres artistes.

Quel est votre pire cauchemar pour Hermetic Delight ?

HD : Le pire serait certainement de ne plus prendre plaisir.

Si vous n’étiez pas Hermetic Delight, vous seriez quoi ?

HD : Nous serions les Thomas A. Anderson de nous-mêmes (c’est le personnage principal de Matrix quand il n’est pas Neo).

Hermetic Delight ont publié en mai 2020 leur nouvel album studio : F.A. Cult

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.