5 + 5 = Les disques préférés de Françoiz Breut

Avec la sortie de Flux Flou de La Foule, septième album de Françoiz Breut, il était temps de se pencher sur ce qui vit dans la tête et les oreilles de la normande exilée  en Belgique. On ne sera pas surpris par sa sélection à la fois curieuse et gourmande.

Françoiz Breut
© Simon Vanrie

Voila plus de 25 ans que l’on suit les rêves déroutants de Françoiz Breut, ses envies butineuses, ses dérives incertaines. Flux Flou De La Foule nous offre une nouvelle incarnation de la dame à mi-chemin d’une pop  électronique et de visions hallucinées. On y croise aussi bien des migrants que des rires de femmes, des odeurs lapones que des centrales nucléaires à l’abandon, des villes qui mangent les corps et les engloutissent dans leurs grands estomacs souterrains. Françoiz Breut a bien compris que le monde n’est ni noir ni blanc mais dans un entre-deux qui refuse le manichéen. On a voulu comprendre comment la dame avait nourri ses chansons, cette sélection nous éclaire un peu plus sur Françoiz Breut.

5 disques du moment :

Alabaster de Plume – Cy & Lye 

Alabester De Plume est un multi-instrumentaliste qui mélange son expérience punk avec des influences de jazz, de musique classique des Indes, il crée une sorte de pop expérimentale avec du spoken word. Dans To Cy & Lee  instrumentals Vol.1, il a travaillé dans un centre pour handicapés et a bâti au fil des mois des instrumentaux avec deux personnes, Cy & Lye de ce centre, ensemble ils ont imaginé, improvisé des mélodies et des sons pour les faire évoluer dans  un endroit où ils ont trouvé suffisamment de confiance pour pouvoir créer des sons. Ca donne un disque très riche, avec du saxophone, parmi d’autres instruments, guitares, des percussions, souffles, petites sons divers… Des choeurs, absolument magnifique…

Karl Blau – Children Of All Ages

C’est une collection de chansons très fraiches au départ destinés aux enfants, j’aime bien l’idée qu’il s’adresse aux enfants de tout âge, je me sens une enfant d’un âge certain, c’est extrêmement ludique comme disque, on entend des fantaisies qui pourraient être sorti de la tête d‘un enfant, des idées comme  sampler des « voix »  de chats, on a l’impression qu’il appuie avec son pied sur un chat comme une pédale… Les titres sont tout aussi fantaisistes : par exemple Six Mini poneys On An Island, Elephant In A Room  avec des voix de différentes langues qui se croisent, du japonais, du farsi. C’est François Schulz (avec qui j’ai travaillé sur notre dernier album) qui m’a fait découvrir ce disque, je connaissais le côté plus western classique de Karl Blau.

Ted Barnes – 17 Postcards 

C’est un guitariste, multi-instrumentiste qui a travaillé un temps avec Beth Orton sur ses premiers disques, il a ensuite réalisé des disques plutôt folk pop, des chansons assez douces avec des influences diverses. Sur celui-ci, on peut entendre du folk, de l’americana, des influences de musiques de cabaret. C’est assez classique avec divers invités, notamment une chanteuse que je découvreSarah Johns Music Party et des instrumentaux sublimes.

Sarah Maison – Soleil

J’avais déjà adoré le métissage musique arabe /rock de Riff Cohen (qui chante parfois aussi en Français), làSarah Maisonça pourrait faire penser parfois à Altin Gûn ou Baba Zula au niveau musical, mais c’est chanté en français et sa voix me fait aussi penser aux tout premiers Valérie Lagrange et les arrangements sont tout aussi sublimes. Un disque tout court mais rien à jeter.

Degurutieni – Dark Mondo

Génial concert. Une sorte de Tom Waits en japonais, exceptionnel concertà la guitare, influences garages avec une voix profonde, et une batteuse). Un disque acheté dans un lieu alternatif où il y avait des concerts (pas comme ailleurs) ça s’appelle Un peu.

5 disques pour toujours :

The Marine girls – Lazy Ways Beach Party

J’ai découvert ce disque en 1994, je l’ai écouté en boucle, j’aime le son de la basse super douce et ronde, qui est là en permanence, avec une cow Bell ou clave. C’est super frais et simple, le premier groupe de Tracey Thorn  d’Everything but the girl.

The Temptations – Sky Is The Limit 

J’aime particulièrement la reprise de Smiling faces sometimes de The Undisputed Truth et la production de Norman Whitfield, qui mélange le psychédélisme à la soul, Smiling faces sometimes dure 12 minutes 37, hors format…

De La Soul – 3 Feet High and Rising

Ce disque n’a pas pris une rid , Les samples de De La Soul puisent dans des univers musique hip-hop, ceux de la pop et du jazz.

The Feelies – Crazy Rythmes

A écouter pour se réveiller quand on a un petit coup de mou.

Bongwater – The Power Of Pussy

17 chansons en duo avec Mark Kramer du label Shimmy disc et l’actrice Ann Magnuson, quelques reprises et chansons imparables.

Flux Flou De La Foule, le nouveau disque de Françoiz Breut est sorti le 9 avril 2021 sur le label Le Pop Muzik.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.