Mother Of Two – Being Nice Doesn’t Pay

Julien Gaulier, ancien chanteur guitariste des excellents Hey Hey My My présente le premier album Mother Of Two après quelques EPs prometteurs.

Mother Of Two photo

On avait un peu perdu de vue Julien Gaulier après la fin de l’aventure Hey Hey My My, groupe avec lequel il nous avait offert  deux très beaux albums en 2007 et 2010. On a retrouvé Julien en 2013 avec un nouveau projet, sous l’entité Mother of Two, accompagné de Colin Russeil à la batterie et Manu Ralambo à la basse. Deux Eps sont sortis quasi consécutivement, puis un troisième en 2015. Et il aura donc fallu attendre fin 2016 pour pouvoir enfin écouter le premier véritable album de Mother Of Two qui, entre temps, est devenu un projet solo.

Mother Of Two – Being Nice Doesn't PayMais quel plaisir de retrouver cette voix, ce style, cette aisance mélodique qui faisait déjà le charme des albums de Hey Hey My My, dans un style plus pop folk.
Malgré les années et malgré une évolution notable de son style, Julien, qui n’a rien perdu de ses qualités, nous revient plus en forme que jamais avec ces 11 titres taillés dans le meilleur son pop-rock 90’s !
On pense à Franck Black, aux Presidents of United States of America ou à Supergrass et même à certains groupes de power pop de la grande époque. Car en plus des grosses guitares, des riffs généreux, des mélodies entrainantes et de l’énergie, il y a une forme de fun, de décontraction, d’insouciance et de générosité qui se dégage de l’ensemble de cet album.

Being Nice Doesn’t Pay est disque qui fout la pêche, un disque qui fait du bien, un disque presque euphorisant par moment, et tout ça sans effets secondaires ni risques de somnolences au volant !

Benoit RICHARD

Mother Of Two – Being Nice Doesn’t Pay
Label : Pipo / La Baleine
Sortie : 16 décembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *