Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu – Mathieu Sapin

Depardieu inside avec Mathieu Sapin qui a fréquenté la star durant cinq ans et en a tiré une BD totalement irrésistible.

Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu,

En quelques livres, Mathieu Sapin s’est imposé comme LA référence en matière de bande dessinée quand il s’agit de raconter une tranche de vie. Celle d’une entreprise de presse (Libération, Journal d’un journal, 2011), d’un tournage pour Gainsbourg, vie héroïque (Feuille de chou, 2011), d’un candidat en campagne nommé Hollande (Campagne présidentielle, 2012) ou d’un lieu aussi secret et prestigieux que le Palais de l’Élysée (Le Château, 2015). Mais le plus beau, le plus improbable restait pourtant à venir : raconter la vie de Gérard Depardieu en Bande dessinée !

Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu, - DargaudTout démarre en 2012, quand le plus grand acteur du cinéma Français accepte la présence du dessinateur dans un voyage en Azerbaïdjan pour un documentaire sur les traces d’Alexandre Dumas. Personnage méfiant, qui n’accorde pas sa confiance facilement, Depardieu se laisse pourtant assez vite séduire par Mathieu Sapin et sa bonne bouille, par sa discrétion et sa bonhomie, et va même lui affubler le surnom de « Tintin ».
Dès le début du livre, on est frappé par la facilité avec laquelle le dessinateur va trouver sa place aux côtés de ce monstre du cinéma, croquant avec une passion très communicative l’univers surréaliste dans lequel il vient d’atterrir, et pour commencer, l’appartement de Depardieu, véritable petit musée aussi hétéroclite que les caves du château de Moulinsart.

S’ensuit une aventure, une véritable équipée pleine surprises et de découvertes pour Mathieu Sapin. Une amitié va se construire tout au long de ces cinq années durant lesquelles les deux hommes vont se retrouver à intervalles réguliers : sur le tournage du film de Fanny Ardant au Portugal (Le Divan de Staline), en Russie chez « l’ami Poutine », en Bavière pour le compte d’une série sur la bouffe pour Arte, ou chez lui à Paris. Des voyages donnant lieu, à chaque fois, à des situations plus cocasses les unes que les autres, voyant l’acteur enchainer les poses photos avec les touristes, sans jamais rechigner, engloutir des quantités incroyables de nourriture et d’alcool, partout où il passe, avec toujours le téléphone collé à l’oreille et accompagné de son bras droit, Arnaud, qui gère ses multiples activités commerciales, et ses projets les plus fous dont celui de monter une chaîne de rôtisseries à Moscou et en Russie !

Mais la grande force de ce livre, au-delà du portrait taille XXL et des multiples anecdotes qui s’enchainent au fil des pages, c’est la capacité qu’à Mathieu Sapin de se fondre dans le décor tout en étant de la partie, d’être en dehors mais avec la star, de permettre au lecteur de s’identifier à lui, de recueillir des confidences et de tout dessiner, sans tabou, avec des situations que seule la BD peut permettre, comme cette scène où Mathieu prend sa douche avec Depardieu… en toute simplicité.

Difficile ici de tout énumérer tant le personnage de Depardieu est complexe, outrancier, rempli de contradictions mais en tout cas passionnant, à l’image de ce livre plein de vitalité, d’enthousiasme, d’humour pince-sans-rire (j’adore !), mais aussi d’émotion. Un vrai régal !

Benoit RICHARD

Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu
Scénario et dessin : Mathieu Sapin
Editeur : Dargaud
160 pages couleurs – 19,99€
Parution : 17 mars 2017

sapin - depardieu - page 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *