« La prière » : la reconstruction d’un homme à travers la croyance

Authentique chronique d’une reconstruction humaine et sociale d’un jeune homme toxicomane, pour retrouver la tête haute vers la Lumière grâce aux voies du Seigneur.

La Prière : Photo

Sensible et sincère portrait d’un jeune homme de 22 ans toxicomane, qui va retrouver foi en la vie auprès d’une communauté religieuse isolée dans un foyer aux règles strictes au cœur des montagnes du plateau de Trièves en Isère. Le réalisateur livre une splendide mise en scène dépouillée, entre nature sauvage et beauté mystique, où la caméra varie judicieusement les cadres au fil de l’évolution existentielle du fragile Thomas et de sa libération. Cédric Kahn s’appuie sur un solide et chaotique récit pudique de reconstruction avec ses colères et ses doutes, rythmé par les différentes tâches quotidiennes, les prières et les chants liturgiques salutaires et thérapeutiques.

La Prière : AfficheLe réalisateur se place auprès de son protagoniste comme pour mieux l’épauler dans les différentes étapes, où le jeune homme va devoir d’abord se plier aux conditions spartiates et austères du foyer, respecter les règles de vie pour obtenir l’égard des autres avant de se respecter soi-même. L’auteur dévoile une bienveillante narration humaine, attachée aux expressions des visages et à chaque trajectoire sans faire aucunement de prosélytisme religieux montrant uniquement une solidarité d’âmes face à leurs démons. Le cinéaste privilégie à travers cette trajectoire intime vers le haut, un hymne au dépassement de soi assez réconfortant dans les ressources de survie de l’homme fuyant un passé hostile. Un parcours éprouvant vers la reconstruction, capté par une caméra naturaliste à travers les 4 saisons, où l’épure est sublimée par une splendide photographie faisant la part belle aux somptueux décors naturels immuables, face aux maux de ces différents destins brisées par les différentes dépendances nocives.

Un fraternel long métrage, austère mais vibrant, grâce à la divine révélation du jeune Anthony Bajon (Ours d’argent du Meilleur acteur au Festival de Berlin 2018), remarquable de justesse à fleur de peau dans son combat contre l’addiction à l’héroïne, et sa trajectoire vers l’apaisement et peut être même l’amour…Venez accompagner ce sinueux chemin de croix vers la rédemption au chœur de La Prière. Douloureux. Touchant. Lumineux.

Sébastien Boully

La Prière
Film français réalisé par Cedric Kahn
Avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl…
Genre : Drame
Durée : 1h47m
Date de sortie : 21 mars 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des