Watine – Geometries Sous-Cutanées

Nouveau voyage dans l’univers passionnant de Catherine Watine avec un 7e album très singulier, rempli de trouvailles musicales… comme la possible BO d’un conte merveilleux.

Watine
Credit photo : Sathy Ngouane

On l’a connue franchement tournée vers la chanson française ou anglophone dans un univers toujours très personnel. On découvre cette fois Watine dans un registre quasi instrumental pour un nouvel album bluffant de maîtrise et d’ambition qui s’annonce déjà comme un sommet dans sa discographie.

GEOMETRIES SOUS​-​CUTANEESAvec Geometries Sous-Cutanées, elle investit le genre Néo-classique avec de longs titres instrumentaux très travaillés, aux frontières de l’expérimental, du post-rock et du trip-hop, dans lequel les boucles, les field recordings, les sonorités électroniques se mélangent  harmonieusement avec les instruments traditionnels (cordes, timbales, cors, harmonica, piano, des bois…).
Le résultat donne un album rempli de paysages sonores aux reliefs très contrastés, un album qui vous fait passer par diverses émotions mais finalement assez difficile à raconter tant il foisonne d’idées et d’inventivité sur les 10 plages qui le composent.

Comme la bande originale de ces jours et de ces nuits passés à composer, décomposer et à peaufiner les morceaux dans le home studio de Watine, Geometries Sous-Cutanées est un album à la fois cinématographique et pictural, sorte de trip mental et musical très accessible, avec en fil rouge une forme de poésie, de spiritualité et de romantisme sombre qui affleure sur chaque morceau ou presque.
Un disque dont il faudra sans doute de nombreuses écoutes pour en apprécier toute la profondeur et la richesse. Dans le genre, un must de 2019 !

Benoît RICHARD

Watine – Geometries Sous-Cutanées
Label : Catgang / Differ-Ant
Date de sortie : 1er mars 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des