[podcast] Juke-box : 1969, Abbey Road, le chant du cygne des Beatles

Dans son passionnant Juke-box, Amaury Chardeau raconte le dernier enregistrement des Beatles, à Londres lors de l’été 1969, qui fut émaillée de tensions diverses entre les musiciens.

abbey-road

Un jukebox d’Histoire et de Géographie

Chaque samedi soir entre 19h et 20h sur France Culture, Amaury Chardeau nous raconte une histoire de musique dans Jukebox (anciennement Métronomique). Durant une heure, le journaliste producteur revient sur une époque, un phénomène de société, un fait marquant de l’histoire par le prisme de la musique.

Avec une science du récit très travaillée, un ton et une élocution très « ligne claire », il nous faire revivre à sa manière des événements qui ont marqué l’histoire du XXe siècle et d’aujourd’hui, avec une sélection musicale souvent très pointue. C’est ainsi qu’au cours de la saison 2018-2019, on a replongé dans l’Algérie des années 60 et 70, on a redécouvert le mythe de l’automobile, on s’est souvenu de l’arrivé du Grunge à Seattle à la fin des années 80, on a écouté du rock polonais des années 80 ou encore le son Maloya des Antilles.

Abbey Road, triste fin.

L’émission du 25 mai avait pour thème Abbey Road, cette rue de Londres devenue mythique après la sortie de l’avant dernier album officiel des Beatles en 1969 dont la pochette au passage piéton est devenue culte au fil du temps, constituant un passage obligé pour les touristes fans de pop music de passage à Londres.
Amaury Chardeau raconte les conditions de l’enregistrent dans les studios EMI de Londres alors que le groupe est en train de se séparer, usé par les drogues, les guerres d’égo, des divergences financières et par la liaison de John et de Yoko Ono.
Car Abbey Road est bien le dernier album enregistré par les Fab Four. Let It Be ayant été enregistré avant, mais paraîtra après, en 1970.

Un moment d’histoire tragique qui sonne le glas pour du plus grand rock du Monde du XXe siècle et qui est superbement mis en ondes dans ce récit avec des musiques mais aussi des archives d’époque. A ne pas manquer pour les amoureux des Beatles que nous sommes !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des