Charles-Baptiste – Le love & le seum : âme sensible et coeur fragile

Avec son second album enregistré sous la houlette du beatmaker MiM, le français Charles-Baptiste signe une  collection de chansons pleines de lucidité et la mélancolie.

Charles Baptiste - Emeric Leprince
© Emeric Leprince

Les bons albums de chanson française pop moderne se comptent sur les doigts d’une main durant une année. Du coup, quand on découvre un artiste de la trempe de Charles-Baptiste on se dit que ça vaut au moins deux doigts d’une main !

Charles-Baptiste – Le love le seumRepéré en 2013 avec son adaptation piano voix du tube Get Lucky de Daft Punk avec le titre Sois Heureux, mais surtout début 2020 avec le titre Bled sur la compilation Rurbaine de La Souterraine, Charles-Baptiste sort son second album album Le love & le seum.

Concocté en compagnie du beatmaker MiM, Le love & le seum est assurément l’une des belles réussites de cette première moitié d’année 2020 en matière de french pop. Il marque le retour au  premier plan de cet artiste originaire de Oloron Sainte-Marie que l’on avait un peu perdu de vue depuis 2015 mais surtout une évolution notable de son style musical par rapport à ce qu’on avait pu entendre par le passé.

L’album s’ouvre avec le single Bled, une chanson dans laquelle Charles-Baptiste raconte  avec la lucidité et la mélancolie d’un Vincent Delerm ou d’un Arnaud Fleurent-Didier (dans une version 3.0), la vie en province d’un jeune déraciné  : “je viens d’un village, d’un patelin, sous les écobuages. Où sont les hirondelles, Les granges et la chapelle, Derrière la buée. Moitié moitié. Je me sens moitié moitié…”

Le reste est à l’avenant avec une douce mélancolie qui affleure sur chaque titre pour parler amour, amitié, fêtes… avec des mélodies souvent belles à pleurer et une production XXL qui met en valeur une voix fragile et des musiques vaporeuses aux sonorités urbaines assez proches de ce qu’on peut entendre dans la production r’n’b française actuelle.
Mais contrairement à bon nombre de jeunes artistes chanteurs plébiscités par les plus jeunes, il y a dans cet album un mélange de fragilité et de légèreté mêlées dans les textes et surtout une variété de thèmes développés qui rend le tout très digeste avec une sensibilité et une nonchalance qui évoquera plutôt des gens de la génération indie-pop française actuelle comme Mou, Flavien Berger, Ricky Hollywood, Radio Elvis ou Malik Djoudi.

Un album en forme de renaissance donc pour celui qui a sorti Les sentiments inavouables il y a déjà six ans. Espérons en tout cas que cette pépite sera l’occasion de redonner un nouveau souffle a cet artiste qui vient de faire fondre nos cœurs avec Le love & le seum.

Benoit RICHARD

Charles-Baptiste – Le love & le seum
Label : Robert Records
Date de sortie 1er mai 2020