[Polars de l’été] Richesse oblige – Hannelore Cayre : quand la généalogie peut rapporter gros

L’avocate pénaliste Hannelore Cayre propose un roman noir truculent qui raconte comment un jeune femme handicapée va tenter de s’octroyer l’héritage de ses ancêtres, des gens aussi riches que peu fréquentables.

 Hannelore Cayre Louise Carrasco
© photo – Louise Carrasco

Blanche De Rigny n’est pas une fille comme les autres. Se déplaçant avec difficulté suite à un accident survenu durant sa jeunesse, cette mère célibataire ne passe pas inaperçue partout où elle passe. Malgré son handicap, Blanche ne se laisse pas gagner par l’apathie et décide de mettre à profit son travail à l’identité judiciaire pour se faire de l’argent de poche en revendant les coordonnées confidentielles de personnalités. Et un beau jour, un peu par hasard, elle se plonge dans son arbre généalogique pour découvrir qu’elle est la descendante d’une famille de riches industriels. Là voilà qui remonte le temps pour faire la connaissance de ses aïeux et plus précisément de son ancêtre Auguste de Rigny. Ce dernier ayant échappé à la guerre de 1870 en s’achetant un remplaçant parti au combat à sa place, comme cela se faisait dans certaines familles aisées de l’époque.
Blanche va alors tout mettre en œuvre, quitte à bousculer un peu le destin, afin de devenir la seule héritière de la famille De Rigny.

Richesse-obligeTout au long de ce livre, le lecteur navigue entre 1870 et aujourd’hui, une manière pour l’auteure du roman à succès La daronne (adapté au cinéma avec Isabelle Huppert dans le rôle titre) de mettre en parallèle la société inégalitaire du XIXe et celle XXIe siècle. Deux époques qui se ressemblent sur certains points, selon Thomas Piketty et son livre Capital au XXIe siècle, une œuvre majeure qui a inspiré Hannelore Cayre pour l’écriture de ce roman noir où il est évidemment question d’injustice et d’inégalités sociales.

Richesse oblige est un vrai bon “roman noir de gauche”, à l’ancienne, rappelant quelques grands auteurs français qui ont donné au genre ses lettres de noblesse… de Pierre Sinac à Jean-Jacques Reboux en passant par Jean-Bernard Pouy). Un roman noir plein d’humour et impertinence, boosté par une écriture enlevée et légère la fois, qui donne vie à des personnages assez cocasses et bien troussés, à l’image de Blanche dont on se régale de sa malice, de son amoralité, de son engagement et de sa volonté farouche d’arriver à ses fins malgré les méthodes pas toujours très licites qu’elle emploie.
Parallèlement, on suit le parcours la famille De Rigny au temps de la Commune, avec là encore des personnages hauts en couleurs, autant magouilleurs que cupides et intéressés par le profit.

On ne boudera donc pas son plaisir à la lecture de Richesse oblige, un livre qui confirme un peu plus l’importance et le talent de l’avocate pénaliste Hannelore Cayre parmi les auteur(e)s de roman noirs qui comptent aujourd’hui.

Richesse Oblige
Roman français de Hannelore Cayre
Editions Métaillé Noir
224 pages, 18 euros
Date de parution : 5 mars 2020