Freak Parade : Fabrice Colin et Joelle Jolivet revisitent le film de Tod Browning

Fabrice Colin et Joelle Jolivet nous replongent dans mythique film Freaks à travers une bande dessinée très sombre où l’on suit le destin d’une jeune scénariste pris dans un engrenage infernal,  condamné à devenir lui aussi un “monstre”.

Freak Parade

Suite à une enfance douloureuse, et fasciné par le Nosferatu de Murnau, le jeune Harry Monroe décide de fuir son kentuky natal après la mort de sa mère alcoolique et violente pour partir à Hollywood avec l’idée d’écrire des scénarios pour le cinéma. C’est là-bas qu’il va faire la rencontre par hasard du réalisateur Tod Browning. Ce dernier lui propose de devenir assistant sur le tournage de son nouveau film Freaks – La Monstrueuse Parade… qui a la particularité de mettre en scène des personnages de foire.

Freak ParadeTous les cinéphiles en vue freaks la monstrueuse parade ce petit film sorti en 1932 unique en son genre dans lequel des siamoises, un homme tronc une femme à barbe et autres personnages désavantagés par la nature se retrouvent acteurs dans un drame qui a pour décor un cirque. Pour en savoir plus, lisez la très bonne analyse de ce film phénomène qu’est Freaks, parues récemment dans nos pages “cinéma”.

Comme une sorte d’hommage au film, Fabrice Colin, le scénariste de cette bande dessinée, à imaginé une histoire parallèle à celle de Tod Browning en reprenant les personnages principaux auxquels il ajoute celui de Harry Monroe  pour composer un drame en bande dessinée plus sombre encore que celui présenté dans le film. Pour cela, il va imaginer une machination, donc on va être victime et le pauvre Harry, recruté en fait pour gérer les freaks pas commodes dont certains cachent des secrets bien lourds. Une machination qui va le conduire dans une sorte de cauchemar éveillé, et lui faire découvrir la partie sombre du Hollywood de l’époque, quand les stars se vautraient dans la drogue, l’alcool et les orgies sexuelles.

Une histoire parfaitement illustrée par les dessins au trait  mais parfait pour représenter les “freaks” et autres personnages louche du récit de Joël Jolivet usant de diverses teintes de couleur tout au long du livre pour renforcer l’impression de malaise et de cauchemar ressentis durant la lecture de cette étrange et captivante histoire.

Benoit RICHARD

Freak Parade
Scénario :  Fabrice Colin
Dessin : Joelle Jolivet
Collection Denoël Graphic
144 pages – 23€
Parution : 25 mars 2020

 

Freak Parade
© Denoel