“Taormine” d’Yves Ravey : un étrange accident en Sicile

Un nouveau polar minimaliste pour Yves Ravey qui nous emmène sur les petites route de Sicile, direction Taormine. Un roman moins réussi que les précédents, dans lequel la petite musique de l’auteur résonne seulement par intermittence.

yves-ravey-2022
© MATHIEU ZAZZO

On était resté sur une très bonne impression après la lecture de Adultère, le dernier roman d’Yves Ravey qui racontait l’histoire d’un patron de station-service criblé de dettes, embarqué dans une mécanique froidement vengeresse.

taormine-couvSans aucun doute, moins jubilatoire et moins palpitant, Taormine nous emmène cette fois du côté de l’Italie, où l’on suit un couple, Luisa et Melville Hammett, parti en vacances en Sicile pour rejoindre la ville de Taormina. En chemin, ils décident de s’arrêter le soir sur une plage, et voilà qu’accidentellement leur voiture heurte quelqu’un ? Quelque chose ? Plutôt que de vérifier, le couple malgré leurs désaccords, décide de repartir comme si de rien n’était.

Raconté du point de vue de l’homme, le récit montre une fois de plus des personnages assez peu sympathiques, sans réelle envergure, dessinés en quelques traits par un Yves Ravey, dans un style toujours aussi simple et minimaliste, continuant, comme dans ses précédents livres, d’imaginer des situations plus ou moins absurdes et grotesques dans lesquelles viennent s’empêtrer ses personnages.

On pourra classer Taormine parmi les romans les moins réussis de l’auteur de Enlèvement avec rançon. Car même si la mécanique est toujours plus ou moins la même chez Ravey, on trouvera l’histoire un peu longue à se mettre en place, commençant seulement à s’animer un petit peu sur la fin, et nous permettant de retrouver enfin ce que l’on aime habituellement chez l’auteur : les situations absurdes, les quiproquos, les personnages farfelus, la parodie…

Malgré les péripéties vécues par ce couple au bord de la rupture, il n’y a pas le piquant habituel dans ce court récit qui interroge le lecteur sur la notion de responsabilité et de culpabilité.

On attendra patiemment le prochain livre d’Yves Ravey pour se réconcilier, si l’on peut dire, avec l’univers de cet auteur qui nous a habitués à plus de sinuosités et de mordant dans ses précédents récits.

Benoit RICHARD

Taormine
Roman de Yves Ravey
Editions de Minuit
144 pages – 16€
Date de parution : 1er septembre 2022