Beach House – Teen Dream

Alors oui, la pochette peut paraître assez moche au premier abord,  (il s’agirait en fait de l’oeuvre d’un artiste) mais si l’on ouvre le disque, qu’on le pose sur le support et qu’on referme le tiroir du lecteur CD, là  c’est autre chose. Car Beach House tutoie enfin les sommets avec ce troisième album. Et si les deux précédents »Beach House » (2007) et »Devotion » (2008),  laissaient entrevoir de réels espoirs mais aussi pas mal de défauts, ce dernier est en tout point réussi et place désormais le duo mixte de Baltimore à  l’égal des Mercury Rev et autre Flaming lips dont les (dream) pop-songs lyriques et fragiles à  la fois trouvent de nombreuses correspondances avec ce »Teen Dream ».

Plus faciles d’accès, plus immédiates que par le passé, les chansons de Beach House brillent ici et avant tout par l’éclat des mélodies, par la beauté triste et bouleversante des arrangeants assez somptueuses (cordes, synthés, boîtes à  rythmes, piano…),  qu’on l’on trouve tout au long de ces dix chansons.
Dix chansons, dix hymnes à  la mélancolie, dix génériques de fin qui évoquent la froideur d’une piste de danse vide au petit matin, mais dix chansons qui évoquent également les années 80, de manière subtile, un peu à  la manière des précieux albums du label Italian Do it Better.

5.gif

Benoît Richard

Sub Pop – sortie : 25 janvier 2010

Tracklist :
1,  Zebra
2 Silver Soul
3 Norway
4 Walk in the Park
5 Used to Be
6 Lover of Mine
7 Better Times
8 10 Mile Stereo
9 Real Love
10 Take Care

Beach House »Used To Be » from matt amato on Vimeo.

Envie de partager :

One thought on “Beach House – Teen Dream

  1. « …si l’on ouvre le disque, qu’on le pose sur le support et qu’on referme le tiroir du lecteur CD, là c’est autre chose. »
    Oui mais encore faut-il appuyer sur play… ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *