King Gizzard & The Lizard Wizard with Mild High Club – Sketches of Brunswick East

Les Australiens s’associent cette fois au groupe Californien Mild High Club pour un album presque calme mais encore une fois très réussi.

king lizard and the lizard wizard
© Jamie Wdziekonski

King Gizzard & The Lizard Wizard saison 10, épisode 3. Après un premier album tonitruant (Flying Microtonal Banana) paru en février dernier, puis en juin un album-concept qui présentait une dystopie de la fin des temps, un peu plus faible mais sympa quand même, (Murder of the Universe), le collectif australien revient en cette fin d’été avec un troisième album sur les cinq prévus pour l’année 2017.

King Gizzard & The Lizard Wizard with Mild High ClubAvec Sketches of Brunswick East, le groupe met la pédale douce, baisse sérieusement le volume et nous propose une nouvelle déclinaison de son garage rock psychédélique. Une évolution notable qui s’est faite en compagnie du producteur chanteur Californien Alexander Brettin, plus connu sous le nom de Mild High Club, repéré il y a tout juste un an avec un album (Skiptracing) orienté soft pop, assez délicieux et paru chez Stones Throw.

Une association qui fonctionne et qui a le mérite d’adoucir comme jamais les compositions de Stu Mackenzie et de ses acolytes. Car cette fois on oublie – pour un temps, sans doute – les titres qui vont à la vitesse de la lumière pour découvrir dans cette nouvelle production des influences Pop Easy Listening (tendance BO de films 60’s), Library music, Tropicalia, jazz (tendance Sun Ra) – on pense même par moment aux High Llamas – qui s’accordent finalement bien avec leur style… sans oublier les habituelles sonorités orientales que l’on trouvait déjà sur leurs réalisations passées.

Malgré cette évolution notable, le résultat est encore une fois très enthousiasmant avec un groupe qui prouve qu’il n’est pas seulement capable de produire des titres de Garage pur et dur à la chaine mais qu’il y a bien une vie possible pour eux au-delà des envolées et des chevauchées soniques avec lesquelles il nous a bien régalé par le passé.
Album de transition, sans doute, Sketches of Brunswick East est une nouvelle fois une preuve du talent de ces musiciens de Melbourne qui réalisent pour le moment un sans-faute dans leur ambitieux mais séduisant projet de sortir cinq albums en un an.

King Gizzard & The Lizard Wizard – Sketches of Brunswick East
Label : Heavenly Recordings / PIAS
Sortie : 18 août 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *