Ghostpoet – Dark Days + Canapés

Nouvelle déclinaison du trip-hop sombre de Ghostpoet avec ce qui constitue à ce jour sans doute son album le plus accessible et le plus ouvert.

Ghostpoet
© Steve Gullick

Plus que jamais Obaro Ejimiwe aka Ghostpoet délivre avec Dark Days + Canapés, un album emprunt de lumière rasante et d’histoires humaines au bord du gouffre, de volonté évaporée et de fêlures, d’obscurité et d’espoir.

Ghostpoet - Dark Days + CanapésDepuis ses débuts, celui qui a été nommé deux fois au Mercury Prize continue son activité de chanteur à la prose poétique, délaissant la complexité électronique de ses débuts pour sonner de manière nettement plus accessible que par le passé, mélangeant pop arty et trip hop, qui n’est pas sans rappeler certaines oeuvres de Tricky ou de Massive Attack, avec qui il a collaboré par le passé.

Sur Dark Days + Canapés les instruments organiques ont la part belle, construisant des titres à coups de guitares brodées dans une matière précieuse, de pianos et cordes imprégnées d’une certaine forme de mélancolie sans pour autant donner l’impression de baisser les bras.

Ghostpoet capte l’essence de notre monde en ébullition pour en offrir un album pris entre les remous et les perturbations, ses instants de beauté et de confusion, appuyé par des compositions fluides à l’instrumentation subtile et ouvragée sur lesquelles navigue sa voix grave aux mots directs et engagés. Superbe.

Roland Torres

Ghostpoet – Dark Days + Canapés
Label : [PIAS] Recordings
Date de sortie : 18 août 2017

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des