La Horde du Contrevent, tome 1 – Eric Henninot

Les temps sont passablement venteux, dirait-on. Pour Delcourt aussi, qui nous propose une nouvelle série très ambitieuse, adaptée par Eric Henninot d’après le chef d’œuvre SF d’Alain Damasio.

Dans un monde hostile balayé jour et nuit par des tempêtes extrêmement violentes, la 34e Horde, sous la houlette du chef Golgoth, a quitté la cité d’Alberaas il y vingt-sept ans. Son but : remonter la source des vents pour en déchiffrer l’énigme et, peut-être, ramener le bonheur sur le monde. Celle-ci se trouverait dans l’Extrême-Amont, une région que les hordes précédentes n’ont jamais pu atteindre. Une quête périlleuse où la mort rôde en permanence, un défi de taille où la moindre erreur peut être fatale, risquant d’anéantir les chances de toute l’équipée.

La Horde du Contrevent, tome 1 – Eric HenninotTrès attendue par de nombreux bédéphiles, cette adaptation de l’œuvre magistrale d’Alain Damasio, un des plus grands auteurs français de science-fiction, voit enfin le jour grâce à l’ambition acharnée d’Eric Henninot. Le projet fournit à ce dernier l’occasion d’accéder au statut de scénariste, lui qui s’était jusqu’alors contenté de manier les pinceaux. L’enthousiasme y a certainement été pour beaucoup, et après avoir convaincu Damasio de lâcher son bébé, non sans mal, l’auteur s’est lancé dans l’aventure, déterminé, comme les héros de l’histoire, à aller jusqu’au bout de sa mission et faire face aux vents contraires…

Ce premier tome est plutôt réussi si l’on considère l’ampleur de la tâche. En effet, le roman n’est pas forcément facile d’accès dans les premières pages en raison d’une écriture alternant les styles, et il comporte par ailleurs un grand nombre de personnages dont beaucoup sont narrateurs (réduits ici à un seul). Eric Henninot semble avoir mobilisé ici tout son esprit de synthèse pour une prise en main plus aisée vis-à-vis du lecteur de BD, généralement moins patient… à ce titre, il était très judicieux d’afficher au début un bref descriptif des principaux protagonistes, même si chacun d’entre eux possède une personnalité bien marquée.

Très efficace dans son cadrage, le dessin réaliste nous donne à voir un univers aride et déchiqueté, composé de paysages grandioses. Les teintes sombres à dominantes brunâtres sont bien adaptées à l’atmosphère anxiogène de cette quête, monotone dans son âpreté mais non exempte de rebondissements narratifs. Restait également la difficulté liée à la représentation graphique du vent omniprésent, que l’auteur a surmontée de façon équilibrée.

Cette introduction à La Horde du Contrevent, nouvelle série phare de Delcourt prévue en cinq tomes, laisse donc augurer du meilleur. Avec ce premier volet, Eric Henninot s’est affranchi de la mission la plus ardue, celle de donner envie de connaître la suite, et ce n’est pas rien ! Il ne reste qu’à espérer que le résultat soit à la hauteur des attentes.

Laurent Proudhon

à voir l’interview vidéo d’Eric Henninot

La Horde du Contrevent, tome 1 : Le cosmos est mon campement
D’après l’oeuvre d’Alain Damasio
Scénario & dessin : Eric Henninot
Editeur : Delcourt
80 pages – 16,95 €
Parution : 18 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *