« Time » : le feu d’artifice Electro-Funk de Louis Cole

Les plus perspicaces avaient repéré Louis Cole sur ses deux premiers albums, Mais Time devrait sans aucun doute révéler au plus grand nombre le talent de ce génial créateur de musiques Funk.

Louis Cole

Appelez-le « le nouveau Stevie Wonder blanc », « le Jamiroquai 2.0″, « le Prince des bacs à sable », mais une chose est sûre, ce jeune chanteur, compositeur, producteur et multi-instrumentiste installé à Los Angeles est à considérer avec la plus grande  déférence, au même titre qu’un Flying Lotus ou un Dâm-Funk pour ne citer que deux des plus talentueux pourvoyeurs de groove intelligent et chiadé de ces dernières années.

Louis Cole – TimeRepéré par Quincy Jones (qui l’a auditionné chez lui), puis par les Red Hot Chili Peppers, avec lesquels il a tourné, ce jeune blanc-bec, à la carrière entamée il y a dix ans avec le groupe Knower, s’est fait un nom en solo grâce également à des vidéos aussi décalées qu’impressionnantes, publiées sur Youtube, dans lesquelles il fait une véritable démonstration de sa dextérité, instruments en main (batterie et clavier), et de son talent pour les rythmes funky, surtout quand ils sont rapides.

En 2017, il contribue à la bande originale du film Lego Ninjago Movie mais sa discographie prend une dimension plus importante encore avec ce troisième album plus que bluffant, toujours enregistré dans son home studio, mais dont la production ne semble aucunement pâtir. Bien au contraire, son style électro funk teinté de jazz fait des merveilles à travers 14 titres gorgés de bonnes vibrations et de grooves terriblement accoucheurs.

Et c’est donc presque naturellement que l’on retrouve cet album sur Brainfeeder, le label de Flying Lotus, habitué aux productions de ce genre, avec évidemment l’incontournable Thundercat qui vient offrir ses services sur le titre Tunnles in The Air. Par ailleurs, on retrouve le pianiste de jazz Brad Meldhau, mais aussi Genevieve Artadi, la compagne des débuts, sur le titre When You’re Ugly... et Louis Cole s’est même payé de luxe d’un orchestre à cordes sur Last Time You Went Away.

Sans conteste la meilleure production Brainfeeder depuis bien longtemps, Time devrait être l’album de la reconnaissance pour ce talentueux garçon dont la voix haute et les musiques très électriques vous invitent au farniente autant qu’elles vous incitent à bouger. Un must de l’été 2018 !

Benoit RICHARD

Louis Cole – Time
Label : Brainfeeder
Date de sortie : 10 août 2018

Louis Cole sera le 25 novembre à La Machine du Moulin Rouge (en big band)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des