A la découverte des Fantaisies Stellaires de Tara King th. et Dominique Paturel

Pour le nouvel album de Tara King th., Ray Bornéo a invité Dominique Paturel pour narrer un conte musical cosmique. Un objet insolite et rempli de nostalgie.

Tara King th. c’est est le vieux projet de Ray Borneo, celui avec lequel on l’a découvert à l’aube des années 2000, à une époque où on le rangeait facilement dans la case Trip-hop. Depuis, les choses ont bien évolué pour ce producteur, arrangeur et compositeur installé à Valence qui a multiplié les projets (8, Lomostatic, Bee Tricks…) et les collaborations et enregistre désormais dans son studio à la Gargouille, une ancienne discothèque en Auvergne qui a appartenu à son grand-père.

Fantaisies Stellaires En 2017, il nous présentait le 1er volet de ses Fantaisies Stellaires avec des musiques composées sur des vieux claviers, évoquant des productions électroniques avant-gardistes des années 70. Un an après, le boss du label Petrol Chips remet le couvert, proposant cette fois une sorte de conte avec des musiques électroniques aux accents vintage accompagnées par un texte narré par Dominique Paturel. Un nom et surtout une voix culte pour les enfants des années 80 puisque le comédien a prêté sa voix à des personnages de séries populaires de l’époque : JR (Dallas) Hannibal Smith (l’Agence tout risques) ou encore Steve Austin (L’Homme qui valait trois milliards). Excusez du peu.

L’album se présente un peu comme les livres-disques de notre enfance et raconte l’histoire « d’un homme perdu dans l’espace, qui atterrit sur une planète étrange où il fait la rencontre d’Aïa, sirène de l’espace qui le guide à travers son voyage intérieur dans un labyrinthe tortueux et lui montre le chemin de l’éternité. »
Sur des textes écrits en compagnie d’Erik Stéfanini, Ray Borneo a imaginé des musiques aux allures rétro-futuristes, évoquant La Planète sauvage de René Laloux, (BO culte d‘Alain Goraguer !), la library music, mais aussi des gens comme Jean-Michel Jarre, Vanglelis, Kraftwerk, Klaus Schulze et d’autres géniaux bidouilleurs des années 70, avec en plus ici des images qui au fil des titres nous renvoient aux années Metal Hurlant, aux bandes dessinées SF bizarres et poétiques de Druillet et Moebius.

Tout un univers rempli de nostalgie, de sensations et de sonorités étranges dans cet album, assez rare dans son genre, avec une histoire nous ramenant à un autre temps pour un beau et périlleux voyage musical et littéraire dans la galaxie Petrol Chips.
En tout cas, un bel objet, insolite et plein de curiosités, à découvrir sans tarder !

Benoît RICHARD

Tara King th. et Dominique Paturel – Fantaisies Stellaires
Label : Petrol Chips
Date de sortie : 19 novembre 2018

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Maitre Sinh Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Maitre Sinh
Invité
Maitre Sinh

Merci de la découverte. Par contre erreur dans l’année on dirait.