[podcast] Ken Loach, l’insurgé sur France Culture

A l’occasion de la sortie du film Sorry We Missed You, France Culture diffuse un passionnant A voix nue avec Ken Loach enregistré en compagnie de Pierre Chassagnieux dans lequel le cinéaste Britannique de 82 ans revient sur son beau et long parcours.

Ken Loach 2016 – wikimedia

Habitué depuis longtemps des sélections cannoises avec des films à caractère social ou politique, Ken Loach a répondu aux questions du documentariste Pierre Chassagnieux pour nous faire remonter le temps jusqu’à son enfance et des débuts de réalisateur.

Et très vite, Ken Loach va monter une certaine défiance vis-à-vis des des riches qu’il côtoie à l’école et qui va a déterminer son parcours artistique et donner un sens à son engagement, avec la volonté de faire un cinéma vérité auquel il restera attaché durant toute sa filmographie.

Débutant comme metteur en scène à la BBC pour des dramatiques, il réalise son premier long métrage en 1967. Deux ans plus tard, il enchaîne avec Kes, tourné au Nord de l’Angleterre, au cœur de la classe ouvrière puis avec Family Life. Deux films écrits avec son premier scénariste Jim Allen et qui vont lancer véritablement la carrière de Ken Loach. Mais le cinéaste réalise également au début des années 80 des documentaires pour témoigner de la politique de Thatcher qui s’attaque à la classe ouvrière.

Durant plus de cinq décennies, la méthode de Ken Loch variera peu, consistant à filmer au plus juste et au plus près ses personnages, en donnant au spectateur à voir ce qu’il verrait s’il était en face de ceux-ci. Une manière pour le cinéaste de montrer le monde tel qu’il est, sans fioriture, sans artifice, avec l’aide d’une équipe technique soudée et de son ami et scénariste de longue date, Paul Laverty, homme indissociable du cinéma de Ken Loach depuis Carla’s Song (1995).

Ken Loach, l’insurgé
5 épisodes de 30 minutes – octobre 2019

https://www.franceculture.fr/emissions/series/ken-loach

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des