5 + 5 = Les disques préférés de Old School Funky Family

Le groupe Old School Funky Family vient de faire paraitre son 3e album, le bien nommé Tonus! assemblant 11 titres funk jazzy bien pêchus. C’est Jérôme Martineau, le batteur du groupe, qui s’est collé à l’exercice pas facile du 5+5.

OSFF

Old School Funky Family (ou OSFF pour les intimes) est un combo français très enivrant mené par une flopée de cuivres baignant dans un climat chaleureux et ensoleillé. Toujours prêts à faire danser les foules, c’est malheureusement pendant ce confinement que le groupe sort Tonus ! leur 3e album quasi tout instrumental qui ne demanderait pourtant qu’à être présenter sur scène.

Composé de 8 membres aguerris (dont 5 soufflants)  qui démontrent dans ce disque toutes leurs qualités techniques, c’est à Jérôme Martineau, le batteur et directeur artistique du groupe que nous avons demandé de se plier au jeu du 5+5 pour un résultat qui est à l’image de la musique d’un groupe éclectique, pointu et ouvert au monde qui l’entoure.

5 Disques du moment :

Vulfpeck – The Beautiful Game

J’ai découvert Vulfpeck en 2015 en tombant par hasard sur une de leurs vidéos. J’ai directement accroché à l’esthétique sonore, l’esthétique de jeu, l’esthétique visuelle mais aussi l’état d’esprit hyper détendu qui en ressort. Le côté “faire de la musique sérieusement sans se prendre au sérieux” m’a plu. Peu de temps après The Beautiful Game sortait avec le morceau Dean Town qu’on ne présente plus… La claque ! La classe !

Fieh – Cold Water Burning Skin

Lors de notre dernière tournée anglaise, nous avons eu la chance de jouer au Greenman Festival. Après un périple de 17h de camion, nous voilà enfin arrivés à la scène où nous jouons le soir. C’est à ce moment-là que Fieh commence son set, nous mettant directement dans une ambiance Groove & Funky comme on entend rarement en concert. Le son du mix était dingue, dans la même esthétique que l’album, hyper puissant mais aussi très vintage.

Pixvae – Pixvae

Membre du Grolektif de Lyon (collectif prolifique de groupes monstrueux comme Chromb, Ni, Kouma…), Pixvae offre un puissant mélange entre musique traditionnelle colombienne et rock progressif teinté de math rock, offrant une transe très puissante ! Découvert en concert d’après-midi par hasard en Soule, au fin fond du Pays-Basque. Accessoirement, leur batteur Léo Dumont est tout bonnement hallucinant ! Mémorable !

Altin Gün – On

Il y a des mélanges de bonnes choses qui ne marchent pas ensemble comme les huîtres à la fraise et puis il y a Altin Gün. C’est un groupe néerlandais, alliant rock psychédélique typé seventies et musique traditionnelle turque.
Le mélange est sublime et le son hyper singulier.

Tigran Hamazyan – An Ancient Observer

Cet album est magique. Il n’y a aucun artifice, Tigran Hamasyan est tout seul dans cet album d’une pureté absolue. Les mélodies tirées pour certaines du folklore arménien sont magnifiées et complexifiées par son jeu virtuose de pianiste, son chant et ses percussions vocales. Une merveille à écouter en cet automne venteux.

Supergombo – Sigi Tolo

Groupe d’Afro-Funk de Lyon découvert sur Fip. La musique et les arrangements de leurs 2 albums sont excellents !
Une flopée de cuivres, des guitares et des claviers avec un son qui colle parfaitement au style. Au top !

 

5 disques pour toujours :

Michael Jackson – History

C’est un des premiers albums que j’ai acheté. Dans ce double album, il y a évidemment le premier disque qui est un “Best Of” de ses meilleurs titres (pour la plupart indémodables) mais il y aussi le second contenant des inédits qui ont marqué les années 90. “Earth Song” “They don’t care about us”, “Stranger in Moscow”. Un moteur dans ma volonté et conviction de faire de la musique.

 

Stevie Wonder – Innervision

Album incontournable de Stevie Wonder (avec Songs In The Key Of Life…) entièrement composé et exécuté par lui-même. Il y joue la batterie, le synthé basse, le clavinet, l’harmonica et les multiples synthés qui voyaient le jour à l’époque. On sent que l’enregistrement de cet album a été pour lui un véritable terrain de jeu et d’expérience.

Michel Camillo – One More Once

Ayant commencé le Jazz dans un Big Band, j’ai eu la chance de voir ce projet en concert. Pour la première fois, je prenais l’énergie et la puissance d’un Big Band en pleine figure et ce fût impressionnant. Les arrangements de cet album sont magnifiques, tout est musique ! Clairement mon disque de chevet du collège.

 

Yes – Fragile

J’ai découvert le rock progressif avec cet album. Les mélodies chantées à merveille par Jon Anderson, le son saillant de basse Rickenbacker de Chris Squire et la batterie folle de Bill Bruford en ont fait un album incontournable, m’ouvrant vers d’autres horizons plus progressifs…

 

RH Factor – Hardgroove

En août 2004, nous avons eu la chance de voir l’immense Roy Hargrove et son groupe The RH Factor en concert à Marciac. Ce concert inoubliable nous a tellement marqués, boostés et motivés que nous avons décidé de créer 6 mois plus tard le Old School Funky Family. Ce grand trompettiste aura été indéniablement notre plus grande source d’inspiration, le dénominateur commun à nos influences diverses et variées (surtout dans un groupe à 8…). ,

Old School Funky Family – Tonus!
Pleins Poumons Productions / Take It Easy Agency – 6 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.