Les sorties d’albums pop, rock, electro, rap, jazz du 2 avril 2021

Nos favoris pour cette semaine : Piers Faccini, Olivier Rocabois, Stefano Di Battista, La Femme, Godspeed You! Black Emperor, Ryley Walker , Zo! & Tall Black Guy, Nathan Roche, It It Anita, Brian Bennett…

Sauvé - It It Anita
Sauvé – It It Anita – cover album

Piers Faccini – Shapes of the Fall

Piers Faccini - Shapes Of The FallNourrissant sa musique de l’héritage anglo-américain, des traditions de la Méditerranée, du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que de la musique ancienne ou baroque, Piers Faccini fait partie de ces artistes qui fascinent, explorent, et nous embarquent avec  leurs productions dans un voyage musical à travers le globe à travers. Sur ce nouveau disque, on trouvera des titres aux allures de méditations folk ou de blues du désert, avec en fond, une réflexion sur l’état de notre planète. (No Format) – écouter

Olivier Rocabois – Olivier Rocabois Goes Too Far

Olivier Rocabois – Olivier Rocabois Goes Too FarOlivier Rocabois se présente sans honte et avec de l’humour comme un « musicien pop breton autodidacte ». Mais tout ça risque de changer, suite à la sortie de son album, un objet aussi délirant que délicieux, d’une folle ambition oserait-on dire si Rocabois n’était pas, visiblement, un vrai modeste. Car ce disque va nous interdire désormais de parler de « pop anglaise baroque », à moins d’y ajouter un trait d’union du genre “anglo-bretonne” ! On trouve en effet sur cet album à la fois grandiose et charmant aussi bien des relents de Divine Comedy que de McCartney, en passant même par XTC. Et des sonorités jazzy, et un peu de classique peut-être aussi ? Comme quoi il faut toujours se méfier des musiciens autodidactes… Surtout s’ils sont bretons !

Stefano Di Battista – Morricone Stories

Stefano Di Battista – Morricone StoriesD’emblée, le rapport entre les compositions de Stefano Di Battista et les musiques de film d’Ennio Morricone n’est pas si évident que ça. Pourtant, très vite, on se rendra compte que les relectures proposées par le saxophoniste (accompagné de Fred Nardin, André Ceccarelli et Daniele Sorrentino) prennent tout leur sens. A travers des morceaux assez connus comme le thème de Peur sur la ville, de Metti, una sera a cena et bien sûr de l’inévitable The Good, the Bad and the Ugly, on se rendra mieux compte de la maitrise avec laquelle Stefano Di Battista et ses musiciens s’emparent des musiques du maestro pour leur donner des couleurs plus chaudes et des tonalités nouvelles. Un disque très riche et très plaisant. (Warner Music) – écouter

La Femme – Paradigmes

La Femme - ParadigmesLa Femme a mis 5 ans pour donner une suite à Mystère son précédent album, un peu décevant par rapport au feu d’artifice pop qu’avait constitué PsychoTropical Berlin en 2014. Avec Paradigmes, on retrouve la spontanéité et la fougue juvénile du début pour ce groupe conduit par le binôme Marlon Magnée et Sacha Got. Au total 15 chansons pop désinvoltes, joyeuses, psychédéliques, loufoques, festives, énervées, dont certaines ont été composées il y a longtemps. Un album tassez bigarré qui passe sans souci d’un bon vieux tube alternatif des années 80 (Foutre le bordel) à un titre aux sonorités synth-pop post-moderne (Foreigner). (Disque Pointu / PIAS / Idol) – écouter

Godspeed You! Black Emperor – G_d’s Pee AT STATE’S END!

Godspeed You! Black Emperor - G_d's Pee AT STATE'S END!Après l’enfer de Luciferian Towers, voici un autre genre d’enfer, plus complexe, multiple, subtil mais tout aussi implacable. Des montagnes russes d’émotions que très peu de groupe maitrisent comme Godspeed You! Black Emperor. Des montées en puissance, des envolées lyriques exaltantes qui se terminent en apothéoses à faire frissonner — comme les cloches qui clôturent les 19’47 de GOVERNMENT CAME… / Cliffs Gaze / cliffs’ gaze at empty waters’ rise. Des moments de calme intense comme OUR SIDE HAS TO WIN (for D.H.) ou, encore plus mystique, Fire at Static Valley — des chœurs, un tambour sombre, des arpèges quasi gothiques, un morceau assez court que l’on écoute quasiment la peur au ventre. G_d’s Pee AT STATE’S END! est, encore plus que les autres albums de GSyBE une expérience mystique. (Constellation) – écouter

Ryley Walker – Course in Fable

Ryley Walker - Course in FableRyley Walker fait partie de ces compositeurs qui ont la bougeotte et pour lesquels il est souvent difficile de les classer dans une catégorie tant leur discographie évolue sans cesse d’album en album. Pour ce 5e album solo, le natif de l’Illinois (par ailleurs auteur de disques d’improvisation en compagnie de divers collaborateurs) propose 7 nouveaux titres qui nous rament à la musique prog 70’s ou au post-rock de Chicago (Gastr del Sol…) – d’ailleurs, on retrouve John McEntire de Tortoise à la production de ce disque – et plus généralement à une musique psyché pop-folk aventureuse et complexe, faite de ruptures, de détours, de changements de rythmes… bref une musique tout sauf statique et balisée qui confirme tout l’intérêt du travail ce garçon que l’on avait quitté en 2019 avec le très bon Little Common Twist en compagnie de Charles Rumback. (Husky Pants Records) – écouter

Zo! & Tall Black Guy – Abstractions

Zo! & Tall Black Guy AbstractionsD’un coté, on a le beatmaker, producteur soul, le jazz, le R&B de Detroit Tall Black Guy, et de l’autre le multi-instrumentiste et producteur Lorenzo Ferguson installé à Silver Spring dans Maryland, plus connu sous le nom de Zo!. Ensemble, ils viennent de nous sortir un très album en compagnie des chanteurs Phonte, BeMyFiasco, Sy Smith, Omar, Darien Brockington, Muhsinah. Du r’n’b très confortable avec 9 titres au groove tranquille, gorgé de sonorités chaudes nourri d’influences hip hop, jazz, soul et funk qui viennent donner plus de chaleur encore à leur production. Certes, Abstractions est un peu court avec juste 25 minutes de musique qui nous ramène par moment au meilleur du smooth jazz des années 70. Un régal ! (The Foreign exchange Music)  – écouter

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk, Country…

Flock of Dimes – Head of Roses
La FemmeParadigmes
Tangled ShoelacesTurn My Dial, The M Squared Recordings and more, 1981​-​84
Nathan Roche – Drink up, Rainforest Sinatra
Olivier RocaboisGoes to far
Piers FacciniShapes of the Fall

Rock, Punk, Garage, Shoegaze, krautrock, Post-rock, Stoner…

Trojan PandaPeau
Hey, King! Hey, King!
Ryley Walker Course in Fable
Godspeed You! Black EmperorG_d’s Pee AT STATE’S END!
Dry CleaningNew Long Leg
It It AnitaSauvé
Dom & The WizardsThe Australian Cyclone Intensity Scale
Du Blonde – Homecoming

Jazz, World, Funk, Soul, Groove, Afobeat, Disco…

João SelvaNavegar
Kaidi TathamAn Insight To All Minds
GutsStraight From The Decks vol. 2
Andrew WasylykParallel Light
Roy Porter Sound MachineJessica / Inner Feelings (réédition 1975)
Paar LinienPaar Linien
Gary Bartz, Adrian Younge, Ali Shaheed MuhammadJazz is Dead 6
Praktika – Benkadi
Brian BennettVoyage (A Journey Into Discoid Funk) réédition1978
Cha Wa – My People
Zo! & Tall Black GuyAbstractions
Trotski NautiqueBoucherie

Rap, Hip hop, R’n’b…

Mello Music GroupBushido
SonnyJim x Kev BrownA Joint Venture
Asun Eastwood, M.A.V. & Sibbs Roc98 Miles

Ambient, Expérimental, Modern classical, electronica, minimal…

Isik KuralMaya’s Night
Luca Yupanqui Sounds of the Unborn
Massimo DiscepoliLast year, the next day
LandtitlesYour Voice In Pieces
Ai YamamotoLove Me Tender
AshanShadow Of A Flame
KumaRainbow Kaleidoscope For Constants
WhalthisneyShanthisdeva
Remember Ecstatic DuoPalo Santo
Maps and Diagrams_Modulus
JabbuThe Quiet Respite
Beta ConsciousnessSynesthesia
The Green KingdomSolaria
Non DoletV