Les sorties d’albums pop, rock, jazz, soul, ambient du 29 avril 2022

Cette semaine on a sélectionné : Forever Pavot, Tomberlin, Röyksopp, Toro y Moi, Penguin Cafe, Charles Watson, Archive, Jens Lekman, Melody’s Echo Chamber, Private Agenda, Bloc Party, Dana Gavanski, Dewaere, Ghost Power, Glass Museum, Anomalie…

sorties-29-avril-2022
Gus Englehorn – Dungeon Master (cover album)

A l’affiche :

Forever PavotBabysitter OST

Forever Pavot - Babysitter OSTIl y a toujours eu une dimension cinématographique dans la musique de Forever Pavot. Que ce soit dans La pantoufle ou dans Rhapsodie on a toujours trouvé dans ses albums de quoi nourrir notre imaginaire et de se faire selon les morceaux un film mental. Pas étonnant donc de le retrouver sur la bande originale du film Babysitter de Monia Chokri, sorti ce mercredi 27 avril au cinéma. On y retrouve ce mélange de pop psychédélique, de jazz, de library music avec le fantôme bienveillant de François de Roubaix qui semble planer au-dessus des 18 morceaux. Une chouette BO de film, à l’ancienne, pleine de nostalgie et surtout de bonne musique ! (BMM Records) – écouter

Tomberlin – i don’t know who needs to hear this​.​.​.

Tomberlin – i don’t know who needs to hear this​.​.​.Repéré en 2018 avec l’album At Weddings, la chanteuse Tomerlin s’est adjoint les services de Philip Weinrobe (Adrianne Lenker, Kings of Convenience…) pour réaliser ce nouvel album au charme imparable qui vient confirmer toute la qualité d’écriture de cette artiste qui a quitté son Illinois natal pour s’installer à Brooklyn. Un disque qui gagne en liberté, en inventivité, en subtilité par rapport au précédent. On y trouvera des chansons légères, poétiques, romantiques dans un ensemble finement arrangé, plein de délicatesse où les guitares électriques on très peu droit de cité. (Saddle Creek) – écouter

RöyksoppProfound Mysteries

Röyksopp - Profound MysteriesOn pensait le duo Röyksopp séparé à jamais, et voilà que les deux auteurs de Melody AM (2001) font le retour en ce printemps 2022 avec un album de musique électronique dédié au repos mais surtout à la danse, à travers une poignée de singles aux sonorités acides et distordues, avec toujours en fond, cette touche de mélancolie qui caractérise si bien leurs œuvres passées. En compagnie de quelques voix (Alison Goldfrapp, Beki Mari, Susanne Sundfør…) Röyksopp signe un album d’electro-pop sans grande surprise, un peu grandiloquent part moment mais plutôt efficace. (Dog Triumph) – écouter

Toro y MoiMahal

Toro y Moi - MahalConsidéré durant un temps comme une sorte de porte-étendard de l’éphémère courant Chillwave, Toro Y Moi a, au fil des années, fait évoluer sensiblement sa musique. Pour ce nouvel album, il officie dans un registre plutôt psychédélique avec des chansons qui vont de la pop au jazz en passant par le Funk avec plein d’instruments analogiques des années 70. Un album très cool et varié qui marque encore une fois une rupture dans le style de Toro Y Moi… le genre de production que l’on trouve habituellement sur un label comme Stones Throw Records. A ne pas manquer. (Dead Oceans) – écouter

Penguin Cafe – A Matter of Life​.​.​. 2021

Penguin Cafe – A Matter of Life​.​.​. 2021Rappelons que le Penguin Café est né sur les cendres du Penguin Cafe Orchestra, un groupe inclassable et avant-gardiste dans les années 70 qui s’était arrêté suite au décès d’un de ses membres fondateurs Simon Jeffes. Sous l’impulsion de son fils, Arthur, le groupe est reparti en 2011 avec un premier disque sous le nom du Penguin Café. Pour les 10 ans de cette sortie, Arthur Jeffes a remasterisé l’album et a réenregistré le titre Harry Pierce, un morceau qu’il avait écrit à 24 ans pour le service funéraire de son père. Un album quelque peu passé inaperçu au moment de sa sortie il y a 10 ans et qui méritait bien une réédition en vinyle pour apprécier tout le talent d’un musicien, digne successeur de son père. (Erased Tapes) – écouter

La sélection de la semaine en détail :

Indie-Pop, Dream pop, Electro-pop, French Pop, Chanson, Folk…

Charles WatsonYes
Forever PavotBabysitter OST
Archive – Call To Arms & Angels
Mitch Davis – The Haunt
Sofi Tukker – Wet Tennis
Girlpool – Forgiveness
Ethan – Woods Burnout
Tomberlin – i don’t know who needs to hear this​.​.​.
Astrel K – Flickerin’ i
RöyksoppProfound Mysteries
BlossomsRibbon Around the Bomb
Toro y MoiMahal
Jens LekmanThe Cherry Trees Are Still in Blossom
Melody’s Echo ChamberEmotional Eternal
Honeyglaze Honeyglaze
Private AgendaA Mannequin

Rock, Punk, Blues, Garage, Country, Post-rock…

Bloc Party – Alpha Games
Gus Englehorn – Dungeon Master
Dana Gavanski – When It Comes
Shilpa Ray – Portrait of a Lady
Ghost PowerGhost Power 
Action Bronson – Cocodrillo Turbo
Dewaere – What is pop music anyway​?​
MarketThe Consistent Brutal Bullshit Gong
AstéréotypieAucun mec ne ressemble à Brad Pitt dans la Drôme

Jazz, World, Funk, Soul, Groove…

Penguin Cafe – A Matter of Life​.​.​. 2021
Werkha – All Werk Is Play
Joe Tatton TrioBig Fish
Glass MuseumReflet
Espen Eriksen Trio In the Mountains
AnomalieGalerie
SeratonesLove & Algorhythms
Oumou SangareTimbuktu
Congotronics InternationalWhere’s The One ?

Rap, Hip hop, R’n’b…

KehlaniBlue Water Road
Czarface – Czarmageddon!

Ambient, Modern classical, electronica, minimal, experimental…

Civilistjavel – Jarnnatter
Richard von der Schulenburg (RVDS) – Cosmic Diversity
Prospector Sound – Red Sargasso
Jens Pauly – 1989
Kelly Lee OwensLP.8
Luke HowardAll of Us
H.TakahashiPaleozoic
Library TapesSunset
Tim LinghausProvenance
Chad CrouchChapman Beach Soundwalk
René AubryI Sing My Song
Malcolm ParsonLetters from Home
federico mosconi Air Sculptures
William Basinski & Janek Schaefer “…on reflection”
Snufmumriko Radio Mnemosyne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.