Annabel (Lee) – If Music presents: By the sea… and other solitary places

Annabel (Lee) photo Ninja Tune

Avec ce premier album signé Annabel (Lee), le label Ninja Tune donne une seconde chance à un trésor de finesse et de douceur, entre folk contemplatif et jazz langoureux.

Annabel (lee) – If Music presents: By the sea... and other solitary places Annabel (Lee) qui doit son nom un poème d’Edgar Allan Poe, est la conjonction de deux astres hors du temps, d’une part la chanteuse américaine Annabel et de l’autre le producteur multi-instrumentiste d’origine anglaise Richard E, pour une rencontre inter-Atlantique improbable accouchant d’une musique difficilement identifiable, construite autour de la poésie et du jazz, du classique et de la folk pour un downtempo hanté, tirant autant ses influences de Debussy que de Miles Davis, de Nick Drake que de Billie Holiday.

Sorti une première fois dans la confidence la plus stricte, By The Sea And Other Solitary Places s’est vu offrir une seconde chance via le label anglais Ninja Tune. A juste titre car rares sont les albums à offrir une telle sensibilité atemporelle, conjurant les forces de la musique à se rencontrer pour faire voler en éclats les courants et les marées, les modes et les mots, autour de 10 titres aux allures de classique… un album comme surgi d’un passé lointain ou d’un futur flouté, comme une connexion de deux cultures et d’une même vision cosmologique.

Annabel (Lee) ouvre là des portes poussiéreuses, renfermant les chants oubliés d’anges déchus et de démons à la beauté d’âme oubliée, bannis d’un monde survolé par l’obscurité. Sublime et Envoûtant.

Roland Torres

Annabel (Lee) – If Music presents: By the sea… and other solitary places
Label : Ninja Tune
Sortie : 20 avril 2015

Envie de partager :