High Plains – Cinderland

Scott Morgan (Loscil) et le violoncelliste Mark Bridges associés dans le projet High Plains avec un album d’une beauté sidérante enregistré dans une bourgade du Wyoming.

Mark Bridges Scott Morgan

On peut toujours compter sur le label Kranky pour nous faire chialer ou pour nous foutre les frissons… voire même les deux. Ce sera encore le cas ici avec le projet High Plains et l’album Cinderland.

High Plains réunit Scott Morgan (Loscil) et le violoncelliste Mark Bridges. Après avoir sorti ensemble un premier Ep en 2015, revoilà le Canadien et le natif du Wisconsin avec un album sombre et chargé en émotions. Cet album, inspiré par Die Winterreise de Schubert mais aussi par les paysages environnants de la petite ville de Saratoga dans le Wyoming a été composé et enregistré durant deux semaines dans une petite école retapée à neuf de la bourgade en question.

High Plains – CinderlandLe résultat donne un disque assez intense et sombre à la fois, mêlant sons analogiques et numériques dans un style assez éloigné de ce que fait habituellement Loscil et qui tire plus ici sur le néo-classique de par la présence des cordes proposées par Mark Bridges mais aussi des arpèges de piano superbes qui les accompagnent.
L’ambiance froide et détachée que se dégage ce l’ensemble avec des tonalités hivernales très prononcées évoqueront par exemple le cinéma de Kelly Reichardt, Terrence Malick ou de Jeff Nichols ou bien encore certains grands westerns modernes sortis en salles au cours de ces dernières années.

Et pour mieux s’imprégner de l’ambiance très prégnante qui règne toute au long de cet album riche en émotions et afin de visualiser les images des lieux et des paysages sauvages qui ont inspirés les deux compositeurs, il est vivement conseillé d’aller visiter Saratoga et ses environs sur Google Maps.

Benoit Richard

High Plains – Cinderland
Label Kranky
Date de sortie : 10 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *