Fargo saison 3 : Noah Hawley encore fidèle aux frères Coen

Noah Hawley maintient le rythme avec cette 3e saison de Fargo. Un ton en dessous des deux premières, elle n’en reste pas moins passionnante et palpitante.

Fargo : Photo de Ewan McGregor et Mary Elizabeth Winstead

Fargo c’est un exploit sans cesse renouvelé. La première saison prenait le risque de se mesurer au film des frères Coen et réussissait, haut la main, le pari fou d’adapter en série le film culte sorti en 1996 au cinéma.
La saison 2, tordue, brillante et géniale, avec les mêmes ingrédients, les mêmes codes, mais avec une histoire sans lien avec la première, parvenait à faire tout aussi bien que la saison 1, propulsant cette production FX, signée Noah Hawley, parmi les meilleures séries de ces dernières années. Un ton en dessous de deux précédentes, cette saison 3 nous conduit encore une fois dans une petite bourgade du Minnesota à la découverte de personnages croustillants, sur fond d’enquête criminelle rocambolesque et de quiproquos invraisemblables.

fargo afficheAu cœur du scenario, Emmit et Ray Stussy, des jumeaux, tous deux incarnés par Ewan McGregor, en guerre pour un timbre de grande valeur hérité de leur défunt père. Au milieu des deux, Gloria Burgle (Carrie Coon), une vaillante femme flic, va tenter de résoudre cette affaire aux multiples ramifications, en dépit du peu d’entrain de ses collègues, plutôt enclins à fermer les yeux sur cette affaire étrange et trop compliquée pour leur petit bureau de police sans histoire.

Noah Hawley, auteur de la récente saison 1 de Legion, régale une fois encore avec cette saison dans la plus pure tradition du cinéma des Coen Bros et de Tarantino (auxquels on pense souvent) avec ce récit nourri de la bêtise, de la méchanceté et de l’incapacité de communiquer de personnages haut en couleurs, notamment ces jumeaux qui ont comme point commun cette faculté à s’embourber dans leur problèmes… un peu comme Walter White dans Breaking Bad, pour le plus grand plaisir du spectateur trop content d’assister à des règlements de compte en cascade, où le sordide va crescendo… ce qui est aussi une marque de fabrique de Fargo !

Narration millimétrée, mise en scène au cordeau, acteurs impeccables, humour noir jubilatoire, Fargo continue de distiller son pouvoir de séduction auprès d’un public à la fois cinéphile et fan de séries, friand de découvrir ces étranges histoires tirée de faits divers incroyables mais vrais pour lesquels on a juste changé le nom des personnages comme il est rappelé dans le générique.

Benoît RICHARD

Fargo saison 3
Série (US) de Noah Hawley
10 épisodes de 60 mn chacun
Diffusion : FX (US) et Netflix en avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *