Flotation Toy Warning – The Machine That Made Us

13 années se sont écoulées entre les deux albums de Flotation Toy Warning et au final, c’est toujours aussi beau, toujours fort.  Retour plus que gagnant pour le groupe anglais.

Flotation-Toy-Warning
Photo © Neil Phillips – Monique-Cronje

Tellement de retours avortés ! Tellement d’attente pour un résultat finalement décevant ! Combien de groupes se sont laissé prendre au piège du second album après des débuts en fanfare. Dans le cas de Flotation Toy Warning, il aura fallu attendre 13 ans pour découvrir la suite de Bluffer’s Guide to the Flight Deck. L’espoir était immense,  le miracle était attendu sans forcément trop y croire. Mais pourtant, au final, le groupe Londonien ne nous aura pas déçu. Mieux que ça, il nous aura épaté !

Flotation-Toy-Warning-album-2017

A l’écoute de The Machine That Made Us on se rendra vite compte que le temps n’a, en fin de compte, pas été véritablement un handicap. Il aura permis à la musique du groupe de s’affiner encore un peu. Les anglais ont pris le temps de façonner cette pop classique avec un soin tout particulier pour construire cette petite cathédrale pop en bons architectes du son, faisant de chaque titre un petit monument de sophistication à ranger au patrimoine de la musique pop « millésime 2017 ».

Comme The Divine Comedy, Radiohead, Flaming Lips ou Mercury Rev il y a une décennie ou deux, Flotation Toy Warning confirme que son premier album n’était pas qu’un simple coup de génie artistique, qu’un chef-d’œuvre noyé dans l’océan pop, mais bien le début d’une belle aventure musicale qui a juste mis 13 ans avant de se poursuivre.
La grande réussite de ce pari aura donc été de maintenir le cap malgré les aléas, malgré les contraintes, pour constater que le talent ne s’est pas perdu en route. Les mélodies sont plus belles et plus tristes que jamais, les constructions d’une richesse incroyable, la voix de Paul Carter est toujours aussi bouleversante et les arrangements sont à tomber.

Album d’une langueur délicieuse, aux titres longs et mais jamais ennuyeux, The Machine That Made Us laissera entrevoir au fil des écoutes les reflets de sa beauté et de sa richesse… Un disque presque hors du temps, hors des modes qui ne changera sans doute rien au statut du groupe mais qui aura réjoui bon nombre d’amateurs de pop indé en 2017.

Benoît RICHARD

Flotation Toy Warning – The Machine That Made Us
Label : Talitres
Parution : 6 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *