Susanne Sundfør – Music For People In Trouble

Avec ses relents médiévaux et ses teintes jazz, le 5e album de la pianiste norvégienne Susanne Sundfør est un petit trésor caché qu’il faudra aller découvrir au plus vite.

Susanne Sundfør
Credit photo : Raphaël Chatelain

2017 sera-t-elle l’année des femmes en musique ? On est en droit de se poser la question après la parution du chef d’œuvre de Melanie De Biasio, le sublime Lilies et de Music For People In Trouble, 5e album de la norvégienne Susanne Sundfør vient encore marquer le clou avec 10 merveilles absolues.

La beauté, cette année 2017, est féminine. Assurément, si vous cherchez les plus grands frissons ressentis ces derniers mois, il y a fort à parier qu’il  sortira de cette pioche quelques disques portant les noms de Lilies ou encore de Three  Futures. Parmi ces disques, il faudra aussi retenir Music For People In Trouble, 5ème album de la trop méconnue Susanne Sundfør. Sorti sur l’excellent label Bella Union de l’ancien Cocteau Twins, Simon Raymonde, ce disque est bien plus qu’un disque, il est comme son nom l’indique un antidote, un remède à la morosité.  Et ce ne sera pas les titres donnés aux chansons qui s’interposeront dans cette réflexion. Prenez Mantra comme un hommage délicat et subliminal à Leonard Cohen. On entre dans cet univers tout en douceur.

Susanne Sundfør - Music For People In TroubleOn pensera parfois à une autre nordique, Jenny Lysander pour cette même aspiration pour le doux-amer mais à l’écoute de Good Luck Bad Luck c’est avec la Joni Mitchell de River que l’on devinera un voisinage. Mais il ne faudra jamais voir tout au long de ce disque totalement inspiré la moindre recherche de copie. Pour exemple, cet étrange changement de climat en conclusion du titre cité plus haut.

Quitte à paraître lyrique ou idéaliste, ne peut-on pas dire qu’ une chanson sincère peut parfois résumer à elle-seule tout le chaos du monde, celui que l’on ne comprend pas ? Une telle chanson n’a pas de prétention à vouloir changer les choses ni même à accomplir le moindre geste politique.  Elle a pour seule volonté d’être et d’apaiser parfois notre mauvaise conscience. Le cyclothymique The Sound Of War  réveille les corps échoués des petits enfants syriens sur nos plages désertes et froides, celui d’Aylan.

Music For People In Trouble joue sans cesse avec les ruptures et les contrepoints à l’image de cette clarinette en chute de Bedtime Story, la norvégienne rend sa musique imprévisible et souvent hasardeuse malgré des apparences trompeuses de classicisme. On découvrira mille et une surprises, milles et une idées dans la respiration de ces 10 expirations. Prenez Undercover comme une accointance avec Kate Bush. Souvent construit autour d’un piano, les chansons dérivent parfois vers des climats presque moyenâgeux comme No One Believes In Love Anymore. The Golden Age ramène aux meilleurs des Cocteau Twins, d’Anne Garner.

En conclusion, Mountaineers en duo avec l’ex CzarsJohn Grant tutoie le sublime et les atmosphères d’Anna von Hausswolff ou encore de Dead Can Dance.

Music For People In Trouble est une potion magique qui fait autant de bien que de mal, son écoute ne vous laisse pas indemne, elle laisse une profonde marque en vous, une plaie à la fois purulente et douce. La marque d’un fouet comme le goût d’une caresse. Une trace indélébile, celle des chefs d’œuvre qui n’ont que faire du genre féminin ou masculin car ils ne sont qu’un et un seul, ils sont humains.

Greg Bod

Susanne Sundfør – Music For People In Trouble
Label :  Bella Union / PIAS
Sortie : 8 septembre 2017

Album complet en écoute streaming :

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des