Ian William Craig dans les strates sonores de Thresholder 

Le musicien canadien Ian William Craig s’inspire de la physique quantique, des trous noirs et de l’espace infini pour créer un album d’ambient drone experimental, totalement saisissant.

Ian William Craig

Le chanteur et compositeur Ian William Craig est en train de s’imposer discrètement, comme un des artistes les plus subtiles et avant-gardistes de son époque, mariant comme personne ambiances nébuleuses, chants éthérés et drones célestes.

Ian William Craig ThresholderIl est beaucoup question de temps et d’espace, de physique quantique et de trou noir dans cet opus captivant qui catapulte nos sens dans un labyrinthe de textures mouvantes superposées avec magnificence, offrant à l’auditeur un voyage hypnotique à travers des dimensions chahutées et brouillées, essorées et digérées.

Thresholder est un album qui ne ressemble à rien d’autre, repoussant plus loin encore le travail de l’artiste canadien entrepris sur son précédent disque Centres, utilisant sa voix comme un instrument astral véhiculant un flot de sensations constamment bousculées et lacérées de noise et de parasitages, de craquelures et de fissures.

Les matières présentes dans chaque titre s’imbriquent les unes aux autres, formant un tout indissociable à la beauté évanescente, injectant sous nos pores des vagues d’énergie électrisante et de futur bouleversé et bouleversant. VITAL.

Roland Torres

Ian William Craig – Thresholder
Label :  FatCat Records / 130701
Date de sortie : 2 novembre 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des