Charles-Eric Charrier & Laurent Komlanvi Bel – Rising

Un album commandé par Radio France, cela ne se refuse ! Et c’est ce qu’on fait Charles-Eric Charrier & Laurent Komlanvi Bel pour Rising, album qui grave sur disque un instant musical de leur vie, un moment à la magie fragile.

LBK et Charles-Eric Charrier@Nathalie champagne

Comme souvent avec Charles-Eric Charrier, tout est affaire de rencontres, de mélanges, d’explorations sonores et musicales. Au delà d’une discographie pléthorique et labyrinthique, que ce soit avec son groupe Man (avec Rasim Biyikli), sous le nom d’Oldman, de Charles C. Oldman ou sous son propre nom, le Nantais a toujours su se ménager des moments où il se mettait tout simplement au service d’un autre musicien, produisant ainsi Lecoq, Lokka ou le duo Komlanvi et Lou Veho. Avec Laurent Komlanvi Bel, l’envie a dû naitre là, de partager et faire de la musique ensemble, une symbiose musicale qui trouve un premier aboutissement discographique avec Rising, album commandé par Radio France, avec les moyens techniques qui vont avec, pour sa collection Signature.

Rising

On oubliera rapidement de trouver une case pour ce duo atypique (post-folk ? Musique contemporaine acoustique ?) pour se réjouir, la musique distillée par le duo nantais brille par son accessibilité.

Rising grave un instant, la formule pourrait servir pour chaque disque (si tant est que la durée d’enregistrement ne soit pas trop longue), elle prend tout son sens ici, tant la musique qui émane du duo a la fragilité d’une parenthèse enchantée. A la base, c’est surtout la guitare acoustique de LKB – son chaud du nylon- qui dirige – son chaud du nylon – et qui tisse un lien entre l’artiste et l’auditeur mais par dessus, ces lignes mélodiques viennent se greffer la batterie (également tenue par LKB) et des touches de basse et de piano, jouées par Charles-Eric Charrier, le travail vient se greffer sur la musique du premier, lui apportant ornements supplémentaires, vibrations, relief. Le tout sans ostentation aucune. Dans la simplicité et l’évidence.

Ici, la frontière généralement admise entre instrument mélodique et rythmique perd toute sa pertinence, la basse et la batterie ne sont pas là pour marquer un rythme mais pour apporter leur sensibilité propre à une musique qui n’en manque déjà pas. Les respirations entre deux notes sont parfois aussi importantes que la musique elle même (Get up) ; d’un autre côté, la recherche de fluidité ou la répétition d’une jolie phrase musicale peut aboutir à une sensation de persistance auditive qui conduit à un début de transe (Nord). Le duo s’arrête avant mais on sent particulièrement sur ce morceau, les racines africaines de Laurent Komlanvi Bel. Sur tout le disque et les six titres qui le composent, sur une courte mise en place, la guitare parvient toujours à trouver une mélodie lumineuse, parfois juste esquissée et d’autant plus touchante ; le duo n’aime pas s’attarder, encore moins s’appesantir…Tant mieux, Rising passe comme un mirage, comme une caresse. Avec toujours la possibilité de s’y replonger.

Denis Zorgniotti

Charles-Eric Charrier & Laurent Komlanvi Bel – Rising
Label : Signature Radio France
Date de sortie : 16 novembre 2018

Cadeau bonus : un titre live qui n’est pas sur le disque

Second cadeau bonus : un live de Charles-Eric tiré de son recueil de poésie Grooving sorti aux Editions Bardane :

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des