Sleaford Mods – Eton Alive : une formule qui marche encore

Nos Brits préférés sont de retour. Dans le fond, ils restent fidèles à eux même mais c’est plutôt dans la forme que ce cinquième disque de Sleaford Mods réserve quelques beaux moments.

Sleaford Mods
Photo : Roger Sargent

Kebab Spider, premier extrait de leur nouvel album, s’annonçait au mieux. Du moelleux, un clin d’œil au Flat Beat de Mr Oizo – souvenez-vous la marionnette qui s’explose la nuque sur le tempo – et une basse synthétique bondissante envoient Sleaford Mods sur orbite. Enfin sur orbite c’est vite dit, entendez par là un dancefloor miteux d’un club de banlieue de Grantham.

Sleaford Mods Eton aliveJason Williamson au chant et Andrew Fearn à la programmation – oui le gars qui surveille son ordinateur en concert, bières à la main – ont dû se poser les bonnes questions avant d’enregistrer Eton Alive.
La formule  boîte à rythmes / basse / chant offensif avait fait feu de tout bois avec ses minis hits Tied Up In Nottz, Jolly Fucker ou Tcr. Il devenait urgent d’évoluer.
Les deux compères ont donc opéré une tentative de mue. Exit d’abord Rough Trade, le label légendaire sur lequel ils avaient sorti le précédent album English Tapas, exit aussi les excès selon la version officielle. Le BPM ralenti et les machines en roue libre s’éclatent avec  une vraie basse et  un chant qui lâche son flow rapide pour afficher une vulnérabilité dont on n’avait pas connaissance notamment sur Policy Cream et Firewall.
Le duo retrouve ses tics d’antan et frise parfois l’auto-parodie (Top It Up, Fupside et Subtarcation) mais leurs fans historiques ne leur en voudront pas, les influences issues du Punk (Anti Pasti, PIL) s’entendent tout comme les emprunts au rap New Yorkais sur Discourse ou Negative Script.
L’humour tordu de Fearn se traduit en sons divers et variés. Un klaxon, une flûte ou un sifflet débile viennent dédramatisent les sombres thématiques abordées que sont le Brexit, le machisme ou la politique conservatrice de Theresa May.

Aussi radical que subtil, Eton Alive mérite plus d’une écoute comme ces conversations au Pub qui deviennent compréhensibles qu’après quelques verres.

Marmillot Mathieu

Sleaford Mods – Eton Alive
Label 19: Extreme Eating / Differ-ant
Date de sortie :  22 février 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des