[Avant Première] Vidéo Clip : Early Spring Horses – Honey

Après des errances au fin fond des forêts en 2017 avec What The Wood Whispers To Itself, Vincent Stockholm réactive son projet Early Spring Horses avec Honey, un single annonciateur d’un long format à venir.

Crédit Photo : Vincent Stockholm

On suit depuis ses débuts les projets de Vincent Stockholm et en particulier Early Spring Horses. on entend dans sa musique les émotions que l’on chérit depuis longtemps chez Sebastien Schuller, David Sylvian ou Sigur Ros. Une musique du murmure, de la suggestion, délicieusement énigmatique et sibylline. Honey, ce nouveau single, reprend à peu de choses près là où Vincent Stockholm nous avait laissé après l’écoute de What The Wood Whispers To Itselfsoit l’assurance d’un frisson.

Edité sur son propre label Victorialand Records (clin d’œil à la bande à Liz Frazer), Early Spring Horses est entré en décembre 2018 en studio pour l’enregistrement de, Narcosia, le second album, cette fois-ci accompagné  de Enrico Tiberi (Nrec) producteur basé à Berlin, formé par Tchad Blake, producteur iconique de Tom Waits, Arctic Monkeys, American Music Club ou encore Peter Gabriel.

Pour ce disque, ils se sont isolés dans le studio d’enregistrement The Famous Gold Watch qui est installé dans les sous-sols désaffectés d’anciens bâtiments de la Stasi, forcément ces murs qui ont une mémoire ont laissé quelques traces dans les compositions et le résultat final.

Vincent Stockholm revient sur ces moments-là :

J’ai eu soudain l’envie d’un sonar, de pulsations rythmiques très basses et régulières. Le moindre petit bruit résonnait à travers des portes métalliques très lourdes créant une atmosphère étrange, à la fois calme, hors du temps mais assez sinistre finalement. Je crois qu’Enrico et moi-même avons été imprégnés par cet environnement au point de changer entièrement les arrangements de Honey pour un résultat beaucoup plus radical, sonique et plus électronique, des basses lourdes, profondes, les murs de ces bâtiments ont imprimé des ondes fortes à cette chanson.

Ce qui est sûr, c’est qu’Honey avec ses accents à la Son Lux annonce un grand disque dont on reparlera dès sa sortie chez Benzine Magazine

www.earlyspringhorses.com

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des