L’Epée : Diabolique et envoûtant !

Les Limiñanas associés à Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner pour un album de rock très aiguisé, mais aussi et surtout follement psychédélique et enivrant.

l'épée
Credit : Richard Dumas

Tout a démarré avec le précédent album des Limiñanas, quand Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner ont rejoint Marie et Lionel Limiñana pour l’enregistrent et la production de Shadow People avec à la clé un résultat très concluant. Plutôt de que d’en rester là et de se dire à « un de ces jours », le petit groupe décide alors de travailler ensemble sur le prochain album d’Emmanuelle Seigner dont la carrière musicale, qu’elle mène en parallèle à sa carrière d’actrice, a débuté il y a bien longtemps avec le groupe Ultra Orange. Diabolique sortira finalement sous le nom L’Epée, suite à un rêve du leader du Brian Jonestown Massacre qui a imaginé en songe que tout ce petit monde se produisait sous ce nom-là. Fabuleux !

l'épée - Diaboliquecomposé et enregistré entre le Cobra Studio à Berlin et la maison de Marie et Lionel Limiñana à Cabestany près de Perpignan, Diabolique ressemble en bien des points aux musiques des Limiñanas. Mêmes influences : rock garage et psychédélique 60’s, Velvet Underground – avec Emmanuelle Seigner dans le rôle de Nico –, Stoogies, The Jesus And Mary Chain…), même langueur dans les morceaux, même phrasé, mêmes ambiances suaves…
Bref, à première vue, on dirait presque qu’il s’agit là d’un nouvel album des Limiñanas, avec cette fois encore la présence de Bertrand Belin qui signe trois textes très beaux et que l’on retrouve au chant sur le titre On dansait avec elle.
La tracklist alterne les morceaux chantés et français et en anglais dans un ensemble extrêmement agréable où le « Wall of Sound » cher à Anton Newcombe s’impose ici comme une évidence.

Les fans des Limiñanas seront donc ravis de retrouver si vite le style inimitable et toujours aussi attirant du duo avec en plus la touche Anton Newcombe et la voix d’Emmanuelle Seigner dans des morceaux aux textes délicieux qui se révéleront très vite entêtants.
Une jolie réussite avec comme seul petit bémol le fait que ça ressemble sans doute un peu trop à un album des Limiñanas. Malgré tout des titres comme Une Lune étrange, Lou, La Brigade des maléfices ou Ghost Rider valent  largement le détour et auraient eu sans problème leur place dans la BO du dernier Tarantino.

Benoit RICHARD

L’Epée – Diabolique
Label : Because Music
Date de sortie : 6 septembre 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des