5+5 = Les disques préférés de Enzo Carniel

A l’occasion de la sortie de Wallsdown, le pianiste Enzo Carniel retrouve son groupe House of Echo pour un nouvel album qui mélange harmonieusement instruments traditionnels et sonorités électroniques abstraites.

Enzo Carniel

Après l’album Echoïdes sorti en 2017, le pianiste Enzo Carniel retrouve son groupe House of Echo pour un nouvel album sorti chez Jazz&People.
La particularité de ce groupe est de jouer un jazz moderne et atmosphérique où se côtoient instruments traditionnels (piano, contrebasse, batterie, guitare) et sonorités électroniques abstraites. Pour Wallsdown, le troisième album, Enzo Carniel s’est inspiré de toutes les musiques qui le nourrissent depuis des années, avec des goûts musicaux allant du Jazz à l’ambient music en passant par la techno, le rap ou la musique contemporaine. Une culture qui se retrouve bien dans la sélection 5+5 qui nous est proposée ci-dessous

avril 3020

5 disques du moment :

Lee Konitz – Live at the Birdland
Je réécoute cet immense artiste qui vient juste de disparaître. Une voix unique qui a influencé énormément de musiciens. Un révolutionnaire du son et du phrasé. En quartet avec Brad Mehldau, Charlie Haden et Paul Motian, Lee Konitz atteint des sommets d’expressions et de liberté (comme à chaque fois d’ailleurs) dans ce live au Birdland.

Ryuichi Sakamoto – Async
Le compositeur de musique électronique japonais explore des paysages sonores entre simplicité presque classique et délitement de textures. Cette approche me touche particulièrement car elle juxtapose des choses très éloignées, et crée une musique superbe, espacée et profonde.

Ambrose Akinmusire – Origami Harvest
Ambrose Akinmusire est une voix très forte du jazz contemporain, c’est un maître malgré son jeune âge. Il a fait avancer le jazz ces dernières années, et cet album en est un exemple: exemple de recherche, et exemple de la conscience qu’il a du rôle de la musique et du jazz dans notre société. Sa vision est tournée vers l’avenir, et cet album est le témoin d’un nouveau champ de possibilités qui s’ouvre pour le Jazz.

Kim Myhr – YOU / ME
Entre ambient et musique improvisée, le guitariste Norvégien crée des univers sonores d’une poésie rare, on est projeté dans ses espaces larges et denses. Une musique qui s’étale dans le temps et la matière, et qui nourrit l’auditeur de ses multiples facettes. C’est chez le label Hubro, mine d’or de ces musiques nouvelles.

Nekfeu – Les étoiles Vagabondes:
Un des album-concept les plus aboutis pour moi de ces dernières années. Nekfeu réalise un coup de maître, une œuvre sensible et profonde, qui s’étale sur 2 heures, comme une histoire que l’on suit intensément du début à la fin. L’écriture est magnifique, la réalisation l’est d’autant plus. C’est aussi un artiste qui brise les frontières géographiques (il a enregistré aux 4 coins du monde) et artistiques (il enregistre avec des jazzmen, ici Trombone Shorty, des musiciens folkloriques…). Il est pour moi un des très grands artistes contemporains. Chef d’œuvre!

5 disques pour toujours :

 

Bill Evans – Sunday at the Village Vanguard
Il est un certainement le pianiste qui m’a donnée envie de faire du Jazz, et celui que j’ai le plus écouté dans ma jeunesse. Cette album est un chef-d’œuvre que je redécouvre à chaque fois avec autant d’émerveillement.

John Coltrane – Love Supreme
L’album mythique de Coltrane qui l’élève au rang de légende. Incontournable, intemporel, mystique et immense.

Miles Davis – Kind of Blue
L’album mythique de Miles, peut être un des plus beaux de l’histoire du jazz . Immense également, et à écouter tout au long de la vie.

Pat Metheny – As Fall Whichita, So falls Wichita Falls
Peut être le premier disque d’ambient fait par des jazzmen de génie, le premier morceau éponyme As Fall Whichita, So Falls Whichita Falls est une merveille qui a bercé mes soirée d’été dans la chaleur de la nuit. Il m’en reste des milliers d’images et de sensations. Les percussions de Nana Vasconcelos, les synthétiseurs de Lyle Mays et les guitares de Pat Metheny… tout simplement stratosphérique!

IAM – L’Ecole du Micro d’Argent
Parce que le rap, parce que Marseille, parce que Akhenaton et Shurik’n. Chef d’oeuvre d’un des plus grands groupe de rap Français, à écouter toute la vie.

Enzo Carniel House of Echo « Wallsdown »
Jazz&People –  3 avril 2020