5 + 5 = Les disques préférés de Satellite Jockey

Désormais, les Satellite Jockey chantent en français dans un nouvel album plein de charme et de naïveté 70/80. On a voulu aller un peu plus loin, en demandant à Rémi Richarme, frontman du groupe,  de nous parler de ses quelques uns de ses disques favoris.

Satellite Jockey
© Lise Dua

Jusqu’alors, c’était en anglais que l’on avait siroté les pop songs légères et sucrées du groupe lyonnais Satellite Jockey avec notamment Modern Life, Vol.1 et 2, leurs deux derniers albums sortis en 2017 et 2018. Pour Le Week-End, changement de formule avec des chansons qui se dégustent cette fois en langue française. Sans doute une manière pour eux de rendre hommage à quelques illustres ainés de la french pop des années 70 et 80 que sont par exemple Eli et Jacno. Désormais quintet, le groupe poursuit son aventure avec toujours cette capacité à créer des mélodies et des refrains d’une fraicheur absolue et qui font mouche dès la première écoute.

5 disques du moment :

Kate NV – Room for the moon

Je suis fan de Kate NV. Son premier album “Binasu” a beaucoup influencé la composition du dernier Satellite Jockey. Je l’ai découverte au festival Visions à Plougonvelin (Finistère), puis je l’ai revue sur scène avec son autre groupe Glintshake, et ça valait bien le détour aussi, dans un autre style. Il faut que j’écoute ce nouveau disque “Room for the moon” plus attentivement !

Borja Flames – Rojo Vivo

Ceux-là je les ai jamais vus en concert mais on m’a dit que c’était cool. Un disque réussi que j’écoute beaucoup en ce moment !

Vera Lindt – Shiver

Ambiance cinéma sur ce super disque que j’ai découvert cette année. Un bon mélange de musiques de films sixties et de pop synthé des années 80. Je peux y trouver quelques liens avec le dernier Satellite Jockey, même si je l’ai découvert après coup.

Romain de Ferron – Flores

J’aime beaucoup la dernière cassette de l’ami Romain de Ferron, je l’écoute souvent.

Misophone – And so sinks the sun on a burning sea

Misophone est un groupe anglais, ce sont nos compagnons de label sur Another Record, mais je n’ai vraiment découvert que cette année en les aidant pour le mastering de leur best-of, qui va sortir en vinyle. Je suis devenu bien fan depuis ! Ils ont une belle discographie depuis 2007.

5 disques pour toujours :

The Olivia Tremor Control – Dusk at Cubist Castle

Ça c’est mon album préféré de tous les temps ! J’y reviens régulièrement, car c’est un chef d’œuvre, pour moi ! C’est une sorte de concentré de pop 60s, il y a une ambiance bien psyché tout le long du disque, qui emporte facilement je trouve. Bref je suis bien fan. Quand je vois un groupe de pop que j’aime bien je vais leur dire après le concert “hé vous connaissez les Olivia Tremor Control ?” comme un relou qui voit son groupe préféré partout dès qu’il entend de la musique !

Yippie’s Quest – Tape

Ca c’est la cassette de mon pote Nico. Non seulement elle est vraiment trop bien, mais en plus elle me rappelle plein de souvenirs.

Can – Soundtracks

Un peu de rock psyché ! C’est mon disque de Can préféré. Ce n’est sûrement pas leur plus abouti, mais justement, le fait que ça soit une compil’ de morceaux disparates crée un bon feeling sur la longueur du disque, enfin en tout cas moi j’aime bien.

The Bees ‎– Punchbag EP

Je mets ce disque dans la liste car je crois que ça doit être le CD que j’ai le plus écouté dans ma vie. Il est tellement facile à écouter, ça coule tout seul, ce n’est jamais trop. En voiture, chez soi, partout, été, hiver, ça passe tellement bien qu’il a même tendance à passer inaperçu, alors que c’est un super disque, très doux et très réconfortant.

Robert Wyatt – Shleep

Un autre disque que j’écoute souvent et que j’écouterai toute ma vie, je pense, j’espère en tout cas !