“Everything” ou le bonheur en grande surface

Christopher Cantwell et Ian Culbard nous rappellent que le monde est conflictuel et que la peur de la peur est mauvaise conseillère. Une histoire originale associant épouvante et critique du consumérisme dans un comics hors norme.

Everything - Christopher Cantwell et Ian Culbard
© 2022 – 404 Comics

En 1980, la chaîne d’hypermarchés Everything annonce son implantation dans la ville tranquille de Holland, dans le Michigan. Elle promet le bonheur pour tous au meilleur prix. Mais, très vite, des divergences apparaissent entre les réactions ravies des clients et des salariés et celles des rares réfractaires qui tendent, hélas, à disparaître physiquement. Lori, une jeune secouriste dépressive, Rick, un vendeur de Hi-Fi et Eberhard, le séduisant secrétaire général de la mairie, s’inquiètent et, chacun de leur côté, enquêtent.

Everything - Christopher Cantwell et Ian Culbard Multipliant les personnages et les références jamais gratuites, le scénario de Christopher Cantwell est ambitieux et mérite une seconde lecture. Ainsi, il mêle des réalités altérées à la Philip K. Dick à l’angoisse urbaine de Twin Peaks de David Lynch, en passant par la propagande sublimable et consumériste d’Invasion Los Angeles de John Carpenter.

Avec sa toile orange et son épais papier, le livre est massif et objectivement beau. Une fois ouvert, si la relative rareté des textes facilite une lecture rapide, cette dernière s’avère dérangeante. Le découpage haché et le décalage de certaines bulles rendent l’ensemble hypnotique. L’effet est renforcé par les couleurs pulp et flashy inspirées par les réclames des années 1950 et 1960. Ian Culbard pratique un dessin à la ligne étonnement claire pour un comics américain indépendant. Par leur limpidité ironique, ses planches de publicité rappellent le travail du regretté Yves Chaland.

Les dirigeants de Everything désirent notre paix et notre bonheur à n’importe quel prix. L’excellence de la fin justifie-t-elle tous les moyens ? Quand les gardiens de la paix d’une société deviennent agressifs et totalitaires, la peur de la peur nous amène fatalement à abdiquer nos dernières libertés. À bon entendeur, salut.

Stéphane de Boysson

Everything
Scénario : Christopher Cantwell
Dessin : Ian Culbard
Éditeur : 404 Éditions
264 pages – 24,90 €
Parution : 7 avril 2022

Everything – Bande-annonce et extrait :

Everything - Christopher Cantwell et Ian Culbard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.