[Live Report] Soirée Lithium à Colmar : Diabologum, Mendelson, Sinaïve et Françoiz Breut

La soirée consacrée au label défunt Lithium qui réunissait Diabologum, Mendelson, Sinaïve et Françoiz Breut a tenu toutes ses promesses. Attachants et percutants, les artistes ont remis à jours des compositions pour le bonheur des fans.

Diabologum-2022

Colmar Le Grillen  29 avril 2022

À l’initiative de Renaud Sachet, qui vient de publier un ouvrage consacré au label Lithium (on en a parlé ici) et de l’association Hiero Colmar qui invitait régulièrement ses artistes durant les années 90, la soirée Aucunes Funérailles à l’Horizon ressuscitait – le temps de deux nuits, l’une à Colmar et l’autre à Metz – le groupe noisy-pop Diabologum (presque) dans son line up d’origine, accompagné de Pascal Bouaziz de Mendelson et Françoiz Breut.

De Strasbourg, les excellents Sinaïve ont participé à la résidence. Désormais trio, le jeune groupe shoegazing n’a en rien perdu de son efficacité. Tourbillonnant autour d’un axe Velvet Underground – avec une batteuse qui joue debout comme Maurren Tucker – et The Jesus and Mary Chain pour le son et les compositions (en français), Sinaïve est parfaitement maître sur scène et capte, sans forcer, l’attention d’un public esthète.

Sinaive-2022

Quarante minutes plus tard, voila les anciens Diabologum qui s’emparent des instruments pour interpréter des titres issus des deux premiers albums. Le son est moins brouillon qu’à l’époque, les dissonances contrôlées ce qui n’empêche pas les musiciens de conserver spontanéité et pertinence. Sur quelques titres, la guitare exigeante de Pascal Bouaziz amène ce supplément noise qu’il met en sourdine sur ses propres compositions aux textes percutants comme Pinto, Je Ne Veux Pas Mourrir et Par Chez Nous. Avec classe.

Les interventions très pros de Françoiz Breut seront pulvérisées par la radicalité salvatrice de titres issus de #3, le dernier album de Diabologum dans des versions sous haute tension de De La Neige En Été et À découvrir Absolument suivi d’un final avec Sinaïve, dont un anthologique Careeing de PIL et un hommage poussif à Daniel Johnston et son légendaire Speeding Motorcycle.

Véritable hymne générationnel pour Hiero Colmar qui célèbre cette année ses trente années d’activités culturelles underground.

Texte et photos Mathieu Marmillot

Les Années Lithium par Renaud Sachet (Langue Pendue Editions)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.