The KVB – Of Desire

Miraculeusement atterri sur le label de Geoff Barrow, le duo The KVB sort un cinquième album entre krautrock, shoegaze, cold et dark wave.

The KVB duo 2016

C’est lors d’un concert à Leeds que la jeune Kat Day fait la connaissance du musicien Nick Wood qui se produit alors sur scène avec son groupe de l’époque. Rapidement le couple se forme pour ne plus se quitter. Quelques mois plus tard, ils donnent naissance à leur projet commun, The KVB, et commencent à sortir des maxis puis des albums sur de petites structures dont A Recordings, le label d’Anton Newcome. Mais la jeune mais déjà copieuse carrière du duo va prendre un nouveau tournant quand Geoff Barrow les repère et leur propose de mettre à leur disposition son studio et ses instruments, parmi lesquels se trouvent quelques fameux claviers vintage dont le groupe ne manquera pas d’utiliser pour donner vie aux compositions présentes sur Of Desire.

Cover album The KVB Of DesireInstallé à Berlin depuis deux ans, le duo est donc retourné dans son Angleterre natale et semble pour travailler sur ce premier album qui semble plus inspiré par la noirceur du nord de l’Angleterre plutôt que de la douceur de Bristol pour composer ces morceaux très calibrés très référencés qui nous renvoie immédiatement près de 35 ans en arrière.
Produit par Sonic Boom, l’album se montre d’une redoutable efficacité, enchainant sans le moindre temps mort des titres hypnotiques et froids, des morceaux électro-pop aux ambiances gothiques que l’on jurerait tout droit sortis des entrailles la culture pop underground du début des années 80, quand la new wave commençait tout doucement à irradier ses sonorités sombres à travers l’Europe.

Si Of Desire constitue un joli exercice de mémoire aux allures de faux blind-test, faisant remonter quelques noms de cette époque mais oubliés depuis des lustres, c’est aussi un album de pur plaisir proustien, celui de retrouver ces boites à rythmes métronomiques, ces guitares réverbérées, ces claviers acides dans un disque qui malgré son aspect austère et monolithique, s’écoutera facilement et jusqu’au bout, tout en tapant distraitement du pied.

Benoit Richard

The KVB – Of Desire
Label : Invada records/Pias
Sortie : 11 mars 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *