Gábor Lázár – Unfold : Mr Oizo rencontre Autechre

Avec un son incroyablement dense et un style traversé constamment de secousses, le producteur Hongrois Gábor Lázár amène la techno et la House music du côté de l’expérimental. Étonnant.

Gábor Lázár
photo © Szilvia Bolla

Après sa très remarquée collaboration aux côtés de Mark Fell (du duo SND), et d’un remarquable album, Crisis Of Interpretation, sorti l’année dernière sur Shelter Press, l’artiste hongrois Gábor Lázár continue sur sa lancée avec le très pointu Unfold.

Gábor Lázár UnfoldPrenant un axe nettement plus dancefloor, le producteur convie le groove à prendre des contours déviants que ne renieraient certainement pas Aphex Twin ou Autechre, appuyé par une production au scalpel où basses vrombissantes et nappes chargés de décharges post-grime à la puissance compulsive, démolissent nos plexus avec un malin plaisir, enrobés sporadiquement de synthés dirty house irrésistibles.

Unfold est un album taillé pour défoncer les enceintes des meilleurs sound systems, de par sa puissance animale et ses crissements mécaniques aux mélodies tripantes, le tout construit autour de rythmiques syncopées plongeant intelligemment sur des terrains expérimentaux, sans pour autant laisser l’auditeur de côté.

Gábor Lázár produit des titres assez minimaux dans leurs structures, traversés constamment de secousses donnant un flux permanent à l’ensemble, conférant à l’ensemble une dynamique hypnotique. La force du hongrois, est que chaque élément est dessiné de manière rythmique, créant un magma polyrythmique avant-gardiste, aux battements urbains lâchés en hordes carnassières. Vital.

Roland Torres

Gábor Lázár – Unfold
Label : The Death Of Rave
Date de sortie : 4 mai 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des