Poursuite du réchauffement climatique chez Motorama avec « Many Nights »

D’album en album, le style de Motorama s’illumine peu à peu, s’ouvrant sur un registre pop qui rend les compositions du groupe russe plus chaleureuses et plus attractives que jamais.

Motorama photo by Irene Parshina
Credit photo : Irene Parshina

On pensait le style de Motorama à tout jamais figé dans la glace, rejouant à chaque nouvelle sortie, grosso modo, le même album, avec les mêmes plans, les mêmes ambiances directement influencées par la cold wave et la new new du début des années 80, avec cette basse bien en avant, ces notes guitares joliment réverbérées et cette batterie métronomique si caractéristique. Et puis voilà que ce cinquième album apporte un nouveau changement dans les compositions du groupe – déjà entamé avec le précédent LP, Dialogues, en 2016.

Certes, ici rien de bien révolutionnaire. On n’ira pas jusqu’à parle de glasnost ni de perestroïka en ce qui concerne le trio russe, mais tout de même, l’évolution, aussi sensible soit-elle, est suffisamment significative pour qu’on l’apprécie à sa juste valeur, qu’on s’en félicite.

Motorama - Many NightsDès les premiers titres de Many Nights, on remarque que le groupe a décidé d’apporter un peu plus de lumière dans sa production, un peu plus de nuances et de mélodies, certes fragiles et pleins de mélancolie, mais souvent très belles pour ne pas dire irrésistibles.
La production semble plus que jamais tier vers la pop, avec une présence plus marquée des synthés, avec des refrains plus « chatoyants » qu’à l’accoutumée et un chanteur, Vladislav Parshin, n’a jamais aussi bien maîtrisé son art. On a presque envie de dire que le printemps a laissé place à l’hiver du côté de Rostov-On-Don.

Une évolution salutaire donc pour un groupe de plus en plus élégant, de plus en plus séduisant qui continuera de régaler des fans de la première heure qui reconnaîtront sans mal le savoir-faire d’un groupe bien assis sur ses fondements mais jamais figé. Quant aux autres, ils apprécieront cette évolution bien perceptiple mais sans bouleversement. En tout cas, vivement la suite !

Benoit RICHARD

Motorama – Many Nights
Label : Talitres
Date de sortie : 21 septembre 2018

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des