A 78 ans, le Folk Singer Michael Chapman émeut avec le superbe True North

Admiré depuis longtemps par David Bowie, Jim O’Rourke et Thurston Moore, le folk singer à la voix râpeuse mais à la guitare toujours alerte, Michael Chapman, revient à 78 ans, avec un nouvel et superbe album, True North.

michael chapman
Credit photo : Carol Kershaw

Il y a deux ans, Michael Chapman sortait – accompagné de Bridget St John et de jeunes musiciens, dont le talentueux Steve Gunn – 50, son premier disque « américain », démontrant que, malgré son âge avancé, le songwriting et le jeu de guitare de ce chanteur compositeur anglais approchant tout doucement les 80 ans, restaient intacts, tout en élégance et en virtuosité, sans jamais être démonstratif.
Pour ce True North, changement ton. Le style se veut plus bluesy, la guitare plus posée, l’atmosphère plus intimiste et mélancolique, avec des morceaux globalement plus introspectifs et qui s’avèrent dans l’ensemble assez émouvants.

Michael Chapman - True NorthEnregistré aux Pays de Galles, sous la houlette de Jimmy Robertson (connu pour son travail aux côtés de Depeche Mode ou Arctic Monkeys), True North se présente comme une sorte de voyage dans le temps et dans l’espace, évoquant des lieux chers au chanteur anglais, allant des Bahamas (Eleuthera) au Texas (Caddo Lake), en passant par Leeds, la ville d’enfance de Michael Chapman. Un disque produit une nouvelle fois par Steve Gunn et sur lequel on retrouve la chanteuse anglaise Bridget St John ou encore le joueur de pedal steel BJ Cole qui apporte ici une douce coloration Country au style de l’anglais. Tout un petit monde qui se retrouve au service d’un album d’une grâce absolue, marqué par le temps qui passe, par le souvenir et la nostalgie (It’s Too Late) et dont le caractère évoque au fil des morceaux d’autres grands songwriters nés de l’autre côté de l’Atlantique que sont Johnny Cash et Will Oldham ou même Eels.

Disque crépusculaire en forme d’album de souvenirs et finalement bien plus nuancé qu’il n’y parait au premier abord, True North présente des titres qui ressemblent en fin de compte à des cartes postales remontées du passé,des fragments de plus de 50 années de carrière pour ce grand Monsieur qu’est Michael Chapman.
On espère simplement que ce beau livre de souvenirs ne se refermera pas trop et que le musicien continuera encore à le remplir un peu avec quelques histoires tendres dont il a le secret.

Benoit RICHARD

Michael Chapman – True North
Paradise of Bachelors / Differ-Ant
Sortie le 8 Février

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des